Nombre total de pages vues

lundi 17 juin 2013

Metformine et traitement du cancer

Mécanismes d'action de la metformine dans les cellules cancéreuses. La metformine stimule la glycolyse et inhibe le complexe I mitochondrial. Elle active l'AMP activated kinase (AMPK) conduisant à l'inhibition de la voie mammalian target of rapamycin (mTOR) et de la prolifération cellulaire. Elle induit, en fonction des types cellulaires, l'autophagie, l'apoptose, et un arrêt du cycle cellulaire. De plus, elle diminue la production des reactive oxygen species (ROS) et donc par conséquent la mutagenèse. In Annales d'Endocrinologie Volume 74, Issue 2, May 2013, Pages 130 - 136
Source iconographique et légendaire:   http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0003426613000206
La metformine est le médicament le plus prescrit pour le traitement du diabète de type 2 (T2DM). Les études rétrospectives montrent que la metformine est associée à une diminution du risque de cancer. Cette corrélation historique a conduit à d’actives campagnes de recherche pour déterminer  les mécanismes anti-cancer de la metformine. La consolidation des données précliniques est un défi, du fait que de nombreuses questions non – résolues subsistent, relatives aux mécanismes impliqués, la biodisponibilité, ainsi que les facteurs génétiques conférant la sensibilité à la metformine. La plus importante question non résolue, peut – être, est de savoir si la metformine montre une activité contre le cancer chez les non – diabétiques. Dans cette revue de littérature, nous soulignons les mécanismes d’action proposés pour ce qui est de l’action de la metformine dans le cancer. Une meilleure compréhension de ces questions augmentera les chances de succès d’un usage fructueux de la metformine comme agent anti-cancer bon marché, bien toléré, et efficace.  Brendan J. Quinn et al, in Trends in Endocrinology and Metabolism – 887, online 15 June 2013

Source: Science Direct / Traduction et adaptation: NZ