Nombre total de pages vues

lundi 9 septembre 2013

Appétits changeants: avantages adaptatifs du choix en carburants cellulaires

Le pyruvate, provenant du glucose, représente une source d'énergie pour la cellule, lui permettant de synthétiser l'ATP, carburant permettant l'opération de bon nombre de voies métaboliques.
Source iconographique: http://www.snv.jussieu.fr/vie/dossiers/glucose-lipides/gluclip.htm
Les cellules sont capables de métaboliser une variété de substrats carbonés, notamment le glucose, les acides gras, les corps cétoniques et les acides aminés. Le choix du carburant par la cellule doit satisfaire aux besoins de la cellule en matière de biosynthèses; il permet également à la cellule de s’adapter aux conditions de stress, au-delà des effets de compensation en cas de manque d’un nutrient donné. Des données scientifiques toujours plus nombreuses indiquent que le passage d’un substrat à l’autre peut avoir à la fois des effets permissifs et protecteurs en matière de développement des pathologies. La compréhension des déterminants moléculaires en matière de préférence pour tel ou tel carburant cellulaire pourrait fournir des éléments sur le contrôle de l’homéostasie de la réponse au stress, et dévoiler ce faisant des cibles thérapeutiques. Ici, nous mettons l’accent sur les thèmes de recherche couvrant le choix de la cellule en matière de carburant ; son lien avec la fonction et le destin cellulaire ; ses avantages en matière de protection contre le stress ; et sa contribution aux dépendances métaboliques et adaptations à des conditions pathologiques. Llana A. Stanley et al, in Trends in Cell Biology – 989, online 6 September 2013

Source: Science Direct / Traduction et adaptation: NZ