Nombre total de pages vues

mercredi 13 novembre 2013

Protéine EPAC, sensibilité à l’AMP cyclique et homéostasie de l’énergie

EPAC: une nouvelle cible pour l'AMPc
Source iconographique et légendaire: http://www.i2mc.inserm.fr/62019008/0/fiche___pagelibre/&RH=1310392587568
Le second messager pléiotropique AMP cyclique (AMPc) joue un rôle crucial dans la médiation des effets produits par une variété d’hormones sur le métabolisme. Les fonctions intracellulaires majeures de l’AMPc sont transduites par la protéine kinase A (PKA) et par des protéines d'échange directement activées par l’AMPc (EPACs)*. Ces dernières agissent en tant qu’agents d’échange pour les petites protéines G semblables aux protéines RAS Rap1 et Rap2. Bien que le rôle du PKA dans la régulation de la balance énergétique ait été étudié de manière approfondie, l’impact des EPACs reste relativement mystérieux. Cette revue résume les études génétiques et pharmacologiques récentes concernant l’implication d’EPAC dans l’homéostasie du glucose et l’équilibre énergétique via la régulation des voies de signalisation de la leptine et de l’insuline. De plus, le développement de petites molécules modulatrices EPAC-spécifiques et leur potentiel thérapeutique dans le traitement du diabète et de l’obésité sont discutés.  Muayad Almahariq, Fang C. Mei, and Xiaodong Cheng, in Trends in Endocrinology and Metabolism – 917, publication en ligne en avant – première, 12 novembre 2013

*Exchange Proteins Directly Activated by cAMP

Source : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ 
Enregistrer un commentaire