Nombre total de pages vues

mercredi 22 janvier 2014

Diagnostic précoce d’une infection HIV chez le nourrisson dans des pays à bas et moyen niveau de vie : le jeu en vaut-il la chandelle ?

Source iconographique: ONUSIDA-UNAIDS

Malgré l’amplification des services de prévention de la transmission mère-enfant du VIH (PMTCT), environ 700 nourrissons en sont contaminés chaque jour. L’initiation précoce d’une thérapie antirétrovirale destinée aux nourrissons contaminés par le VIH en réduit leur taux de mortalité, mais requière un diagnostic par l’application de tests virologiques, ce qui est complexe, cher, et inaccessible dans beaucoup de cas. Il n’existe que peu de stratégies disponibles offrant des services de diagnostic de maladies infantiles à bon rapport coût-efficacité. Le rapport coût-efficacité va dépendre de paramètres relatifs au dépistage, de la prévalence sous-jacente du VIH, de la disponibilité en moyens PMTCT et en traitements, et d’autres facteurs (…). Une politique de réponses appropriées est donc spécifique à chaque contexte. Dans la plupart des cas, le diagnostic précoce chez le nourrisson devrait se cantonner aux contextes où la prévalence sous-jacente du VIH du nourrisson est la plus élevée (par exemple au niveau des centres de traitement contre la malnutrition). Cette stratégie contraste avec la tendance présente, qui est celle de pratiquer le dépistage essentiellement au sein des programmes PMTCT. Si les tests de dépistage sont effectués dans le cadre de programmes PMTCT de grande ampleur, ajouter un test virologique à la naissance pourrait avoir des avantages, notamment celui d’être d’une plus grande valeur prédictive, de permettre un diagnostic plus précoce et un meilleur suivi du nourrisson. Les managers des programmes nationaux devraient être informés des possibilités de mise en place de programmes en environnement à faible ressources, assumer l’intensification des programmes PMTCT, s’assurer de la bonne installation des campagnes de détection et de conseil, afin de mettre en place des programmes taillés sur mesure de diagnostic précoce chez le nourrisson permettant une amélioration générale de la santé chez les enfants. Martina Penazzato PhD et al, dans The Lancet Infectious Diseases, publication en ligne en avant-première, 21 janvier 2014

Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ