Nombre total de pages vues

vendredi 14 février 2014

Propriétés auto-organisatrices de cellules pluripotentes de souris et morphogénèse induite dès implantation

Le premier évènement morphogénétique dû aux cellules pluripotentes des blastocystes de souris comprend la polarisation des cellules épiblastiques et leur arrangement en forme de rosette, menant à la formation d'une cavité.
Source iconographique et légendaire: http://www.sciencedirect.com/science/journal/aip/00928674
La transformation des cellules pluripotentes épiblastiques en un épithélium en forme de tasse comme chez les implants de blastocystes de souris est une étape clé du devenir cellulaire en biologie du développement, bien que son mécanisme reste incompris à ce jour.

Des études de morphogénèse menées sur les corps embryoïdes ont mené à la théorie en vogue à l’heure actuelle selon laquelle c’est la mort cellulaire qui définit le devenir de l’épiblaste. Cependant, en suivant des embryons en développement in vivo et in vitro, nous démontrons qu’il ne s’agit pas de la mort cellulaire, mais d’un évènement morphogénétique transformant l’épiblaste amorphe en cellules polarisées en rosette. Cette transformation requière le signal d’une intégrine stimulée par la membrane basale gérant la coordination la polarisation des cellules épiblastiques et leur constriction apicale, un prérequis pour la formation du lumen (= cavité en Biologie. Nous montrons que les fonctions propres à la  membrane basale peuvent se substituer in vitro par des protéines de la matrice extracellulaire (ECM) et que les cellules ES peuvent être induite de manière à former des rosettes polarisées similaires, initiatrices du lumen. Pris dans leur ensemble, ces résultats mènent à une entière refonte du modèle de morphogénèse pré-implantatoire dans lequel les ECM exercent un effet médiateur de l’auto-organisation des cellules souches embryonnaires. Ivan Bedzhov and Magdalena Zernicka-Goetz, dans Cell, publication en ligne en avant – première, 13 février 2014


Source : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ