Nombre total de pages vues

lundi 19 mai 2014

Pronostic de dengue et Coupe du Monde au Brésil : prévisions climatiques saisonnières en temps réel comme force motrice du modèle cadre d’alerte précoce

Moustique. Prévenir la maladie (dengue), c'est lutter contre le moustique et les piqûres. La prévention repose sur la protection individuelle et le contrôle des populations de moustiques (lutte anti-vectorielle).
Source iconographique et légendaire: http://www.inserm.fr/thematiques/microbiologie-et-maladies-infectieuses/dossiers-d-information/la-dengue
Avec plus d’un million de spectateurs attendus dans 12 villes du Brésil pendant la Coupe du Monde de football du 12 juin au 13 juillet 2014, le risque de transmission de la dengue par les moustiques reste une préoccupation majeure. Nous avons étudié le potentiel de déclenchement d’une épidémie de dengue pendant le tournoi à l’aide de l’évaluation probabiliste du risque dans 553 microrégions du Brésil, avec alertes du niveau de risque concernant les 12 villes où les matchs auront lieu.

Nous avons obtenu les prévisions météorologiques saisonnières effectuées en temps réel à partir de plusieurs sources internationales (European Centre for Medium-Range Weather Forecast [ECMWF], Met Office, Meteo-France and Centro de Previsão de Tempo e Estudos Climáticos [CPTEC]), et de la situation épidémiologique de la dengue à la date de publication fournie par le Ministère de la Santé.  Nous avons, à l’aide de cette information, construit un modèle cadre spatio-temporel hiérarchique bayésien nous permettant d’effectuer les alertes de dengue trois mois à l’avance. Par l’étude des informations précédemment obtenues par cette méthode sur l’incidence de la dengue sur les mois de juin des années 2000 à 2013, nous avons identifié les seuils d’alerte optimaux de relais des scénari optimaux de risque moyen et de risque élevé de dengue.

Nos prévisions pour juin 2014 ont montré que le risque de dengue sera faible dans les villes de Brasilia, Cuiabá, Curitiba, Porto Alegre, et São Paulo. Le risque se révèle modéré pour les villes de Rio de Janeiro, Belo Horizonte, Salvador et Manaus. Les alertes de risque élevé sont relayées, pour les villes du Nordeste: Recife (pfourchette haute = 19%), Fortaleza (pfourchette haute = 46%), et Natal (pfourchette h= 48%). Pour ces zones à haut risque, et plus particulièrement Natal, le système de prévisions a bien fonctionné pour les années précédentes (mois de juin des années 2000 à 2013).

Les alertes précoces de risque de dengue relayées à temps, permettent au ministère de la santé et aux autorités locales de mettre en place des mesures d’atténuation et des actions de contrôle en vue de la Coupe du Monde.  Dr Rachel Lowe PhD et al, publication en ligne en avant – première, 17 mai 2014

Financement : 7ème programme cadre de recherche pour les projets DENFREE, EUPORIAS, et SPECS de la Commission Européenne; Conselho Nacional de Desenvolvimento Cientifico e Tecnológico et Fundação de Amparo à Pesquisa do Estado do Rio de Janeiro.

Source :  The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ