Nombre total de pages vues

jeudi 22 mai 2014

Tri des protéines dans la voie sécrétoire et réseau trans-golgien

Après avoir été modifiées (maturées), les protéines arrivent dans la zone trans-golgienne où elles vont être soumises à un tri qui les orientra vers leur site de destination. Certaines seront dirigées vers le lysosome, d'autres seront stockées dans les vésicules de sécrétion (en attendant l'exocytose) et d'autres enfin seront directement, par des vésicules de transport, amenées vers la membrane plasmique pour y être incorporées ou être déversée dans le milieu externe (composants de la matrice extracellulaire).
Source iconographique et légendaire: http://www.ulysse.u-bordeaux.fr/atelier/ikramer/biocell_diffusion/gbb.cel.fa.107.b3/content/access.htm
Le tri des protéines en vue de leur sécrétion par les cellules est crucial pour assurer une physiologie normale et la régulation des événements cellulaires clé. Bien que le tri des hydrolases lysosomales au niveau du réseau trans-golgien (TGN) pour la fourniture de pré-lysosomes est bien caractérisé, le mécanisme par lequel les protéines sont sécrétées sont triées et acheminées vers la membrane plasmique reste mal connu. De récentes découvertes ont révélé un mécanisme de tri nouveau qui nécessite le lien entre l’actine du cytosquelette au niveau du cytoplasme et de la Ca 2+ATPase ancrée à la membrane, de la SPCA1 (la calcium ATPase1 de voie de sécrétion), et de la protéine de liaison Cab45 (Ca2+ 45kDa) pour le tri efficace d’un échantillon des protéines au niveau du TGN. Nous passons ici en revue  les progrès réalisés dans la compréhension de ces processus. Christine Kienzle et Julia von Blume, dans Trends in Cell Biology -1056, publication en ligne en avant – première, 16 mai 2014


Source : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ