Nombre total de pages vues

jeudi 12 juin 2014

Terminaison en boucle : régulation de la directionnalité de la transcription

La RNA polymerase II est l'enzyme de transcription des gènes exprimés sous forme de protéines. Elle est inhibée spécifiquement par un poison extrait de l'Amanite phalloïde, l'alpha - amanitine.
Source iconographique et légendaire:  http://www.chups.jussieu.fr/polys/biochimie/BMbioch/POLY.Chp.4.11.html
Les promoteurs bidirectionnels sont une caractéristique commune chez de nombreux organismes eucaryotes, depuis la levure jusqu’à l’homme. L’ARN Polymérase II qui est recrutée chez ce type de promoteur peut commencer la transcription dans l’une ou l’autre direction, en utilisant l’un ou l’autre brin d’ADN comme matrice. Une telle transcription peut mener à la synthèse de transcrits non souhaités, ayant des effets négatifs sur l’expression génique. De récentes études ont identifié un mode de terminaison de transcription et de mise en boucle de l’ADN du gène comme principaux générateurs de l’orientation directionnelle de la transcription induite par le promoteur. Aspect intéressant, les deux mécanismes partagent des comportements clés. Ici, nous nous focalisons sur les récentes découvertes liées à la production transcriptionnelle des promoteurs bidirectionnels. Pawel Grzechnik et al, dans Trends in Biochemical Sciences, publication en ligne en avant – première, 10 juin 2014


Source : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ