Nombre total de pages vues

mardi 7 octobre 2014

#migraine #ALD403 #CGRP #calcitonine Innocuité et efficacité d’ALD403, un anticorps du peptide relié au gène de la calcitonine (CGRP) pour la prévention de la migraine épisodique fréquente : un essai exploratoire de phase 2 randomisé en double – aveugle et contrôlé par placebo

Hôpital Lariboisière (Paris). Urgences céphalées. Prise en charge d'une patiente en céphalée aigüe.
Source iconographique et légendaire: http://www.inserm.fr/thematiques/neurosciences-sciences-cognitives-neurologie-psychiatrie/dossiers-d-information/migraine
Le peptide relié au gène de la calcitonine (CGRP) est crucial dans la pathophysiologie de la migraine. Nous avons étudié l’innocuité, la tolérance et l’efficacité de ALD403, un anticorps humanisé anti-CGRP issu du génie génétique, pour la prévention de la migraine.

Dans cet essai exploratoire de phase 2 preuve de concept, des patients âgés de 18 à 55 ans atteints de migraines pendant cinq à 14 jours par période de 28 jours, ont été répartis de manière aléatoire par système vocal interactif par internet pour recevoir ALD403 1 000 mg par voie intraveineuse ou le placebo. Ni les investigateurs sur site, ni les patients, et ni le sponsor de la présente n’avaient accès au tableau de randomisation pendant l’étude. L’objectif primaire était l’évaluation de l’innocuité à 12 semaines après la perfusion. Le critère primaire d’efficacité était le changement de la ligne de base aux semaines 5-8 en termes de fréquence d’occurrence des migraines, par enregistrement électronique des autoévaluations par les patients. Les patients ont été suivis jusqu’à 24 semaines pour ce qui est des analyses d’innocuité et d’efficacité exploratoires. Les analyses d’innocuité et d’efficacité ont été effectuées sur population en intention de traiter. (…).

Entre le 28 janvier 2013 et le 23 décembre 2013, 163 patients sur les 174 affectés dans les 26 centres situés aux États-Unis ont reçu soit ALD403 (n=81), soit le placebo (n=82). Des événements indésirables ont été relevés chez 46 (57%) des 81 patients du groupe ALD403 et chez 43 patients (52%) des 82 du groupe placebo. Les événements indésirables les plus fréquents étaient infection du tractus respiratoire supérieur (placebo 6 [7%] patients versus ALD403 7 [9%] patients), infection des voies urinaires (4 [5%] versus 1[1%]), fatigue (3 [4%] versus 3 [4%]),  douleurs lombaires (4 [5%] versus 3 [4%]), arthralgie (4 [5%] versus 1 [1%]), et nausées et vomissements (2 [2%] versus 3 [4%]). Six événements indésirables graves ont été relevés et jugés indépendants du médicament à l’étude : dans le groupe ALD403, un patient a montré quatre événements indésirables graves, et un patient a montré un événement indésirable grave ; dans le groupe placebo, un patient a montré un événement indésirable grave. Aucune différence en données vitales ou données de laboratoire relatives à l’innocuité n’ont été relevées entre les deux groupes. Le changement moyen en jours avec migraine entre la ligne de base et les semaines 5-8 étaient de -5.6 (Déviation Standard [DS] 3.0) pour le groupe ALD403, en comparaison de – 4.6 (3.6) pour le groupe placebo (différence -1.0, Intervalle de Confiance [IC] 95% de -2.0 à 0.1 ; p-valeur unilatérale = 0.0306).

Aucun problème d’innocuité n’a été relevé lors de l’administration d’ALD403 1000 mg par voie intraveineuse. Cette étude donne des évidences préliminaires d’efficacité d’ALD403 pour le traitement préventif de la migraine chez les patients atteints de migraines à fréquence mensuelle élevée. Prof David W Dodick MD et al, dans The Lancet Neurology, publication en ligne en avant- première, 6 octobre 2014

Financement : Alder Biopharmaceuticals

Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ