Nombre total de pages vues

lundi 1 décembre 2014

#AMPK #coeur #infarctus #myocarde L’AMPK est – elle le sauveur du cœur défaillant ?

Schéma: D. Carling (2004). (…) Bien qu'elle agisse au niveau cellulaire, l'AMPK joue aussi un rôle dans la régulation de la prise alimentaire et de la dépense énergétique de l'organisme entier.
Elle est considérée comme un senseur métabolique car, dans sa forme activée, l'AMPK :

active les voies métaboliques qui produisent de l'ATP (glycolyse - β-oxydation des acides gras - synthèse des corps cétoniques)
inhibe les voies métaboliques qui consomment de l'ATP (synthèse du cholestérol et des triglycérides, lipolyse dans les adipocytes)
module la sécrétion d'insuline par le pancréas 

Source iconographique et légendaire: http://biochimej.univ-angers.fr/Page2/COURS/7RelStructFonction/2Biochimie/4AmpActivatedKinase/1AMPkinase.htm
La défaillance cardiaque (DC) est l’une des causes majeures de décès, touchant plus de 20 millions de personnes dans le monde. Un large éventail d’événements physiopathologiques et moléculaires contribue à l’aggravation du phénomène. Parmi ceux-là, l’altération des processus métaboliques siégeant au niveau du myocarde, qui habituellement ont pour résultat la production appropriée d’ATP nécessaire au maintien normal de la fonction contractile, apparaît être un contributeur cardinal aux processus conduisant à la DC. Un intervenant clé impliqué dans la régulation du métabolisme du myocarde est la protéine kinase activée par l’AMP (AMPK), principal régulateur enzymatique d’autres protéines kinases contrôlant de multiples voies métaboliques. Ici, nous passons en revue les changements métaboliques qui surviennent dans la DC, quels sont leurs rôles dans l’altération du métabolisme énergétique et son aggravation, ainsi que la place de l’AMPK dans ce contexte.   Ty T. Kim et Jason R.B. Dyck, dans Trends in Endocrinology and Metabolism – 993, publication en ligne en avant – première, 28 novembre 2014


Source : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ