Nombre total de pages vues

mercredi 3 juin 2015

#trendsinencocrinologyandmetabolism #SHBG #hyperinsulinémie #IMC #cytokines Connaissances nouvelles et innovatrices dans la régulation de la SHBG et ses implications cliniques

Niveaux de SHBG et cancer.
Source iconographique: http://ipubli-inserm.inist.fr/bitstream/handle/10608/97/Chapitre_17.html
La Sex Hormone Binding Globuline* (SHBG) est produite et sécrétée par le foie dans la circulation sanguine, où elle se lie aux stéroïdes sexuels pour agir comme régulatrice de leur biodisponibilité. L’Indice de Masse Corporelle (IMC) a traditionnellement été considéré comme déterminant majeur des concentrations en SHBG, l’hyperinsulinémie comme la cause principale des faibles niveaux de SHBG rencontrés dans l’obésité. Cependant, aucun mécanisme n’a encore été décrit à ce propos. Des données émergentes de plus en plus probantes montrent maintenant que ce sont plus les lipides hépatiques que l’IMC les principaux déterminants des niveaux de SHBG circulante. Dans cette revue de littérature, nous discutons des évidences montrant que l’insuline pourrait ne pas réguler la production de SHBG, malgré les mécanismes moléculaires éventuels par lesquels les cytokines proinflammatoires soumettent la SHBG à régulation négative, et nous commentons les récentes découvertes suggérant la régulation de la SHBG par le régime alimentaire. Enfin, les implications cliniques de toutes ces constatations et les futures perspectives sont discutées. Rafael Simó et al, dans Trends in Endocrinology and Metabolism, publication en ligne en avant – première, 1er juin 2015

*Traduction en Français Académique de SHBG : globuline de liaison aux hormones sexuelles

Source : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ