Nombre total de pages vues

mardi 1 septembre 2015

#thelancet #maladiecoronarienne #fractiondefluxderéservecoronaire #angiographie #interventioncoronariennepercutanée Fraction de flux de réserve coronaire versus angiographie pour le guidage d’une ICP chez des patients atteints de maladie coronarienne multi-vaisseaux (FAME) : suivi sur 5 ans d’un essai randomisé contrôlé

L’intervention coronarienne percutanée (ICP, autrefois appelée angioplastie et pose de tuteur) est une intervention non chirurgicale effectuée à l’aide d’un cathéter (un long tube flexible) destinée à mettre en place une petite structure appelée tuteur afin de maintenir ouvert un vaisseau sanguin du cœur rétréci par l’accumulation de plaque, un problème appelé athérosclérose (...).
Source iconographique et légendaire: http://www.fmcoeur.com/site/c.ntJXJ8MMIqE/b.3832109/k.A57D/

Dans l’étude Fraction de Flux de Réserve Coronaire (FFR) Versus Angiographie pour l’Évaluation Multi-Vaisseaux (FAME), l’Intervention Coronarienne Percutanée (ICP) guidée par la fraction de flux de réserve coronaire a présenté de meilleurs résultats en comparaison de l’ICP guidée par angiographie jusqu’à deux années de suivi. Le but de cette étude était d’investiguer si une issue clinique favorable obtenue sous ICP guidée par FFR dans l’étude FAME persistait au terme de cinq années  de suivi.

L’étude FAME était un essai multicentrique effectué en Belgique, Danemark, Allemagne, Pays Bas, Suède, Royaume-Uni, et aux USA. Des patients (âgés de 18 ans et plus) atteints de maladie coronarienne multi-vaisseaux ont été répartis de manière aléatoire pour subir une ICP guidée par angiographie ou une ICP guidée par FFR. Avant la randomisation, les sténoses nécessitant une ICP ont été identifiées sur les angiogrammes. Les patients soumis à une ICP guidée par angiographie ont vu toutes leurs sténoses identifiées revascularisées. Les patients soumis à une ICP guidée par FFR ont subi des mesures de FFR au niveau de toutes les artères sténosées; ainsi, une ICP était réalisée seulement si la FFR était inférieure ou égale à 0.80. Tous les participants à l’étude (sujets, investigateurs, personnel de l’étude) avait accès au tableau de randomisation. Le critère principal d’évaluation était l’occurrence d’un évènement indésirable cardiaque majeur à un an ; les données de 5 années de suivi sont rapportées ici. Les analyses ont été effectuées sur population en intention de traiter. (…).

Après cinq ans, les évènements cardiaques majeurs sont survenus chez 31% des patients (154 sur 496) dans le groupe guidage par angiographie versus 28% (143 sur 509) dans le groupe guidage par FFR (risque relatif 0.91, Intervalle de Confiance [IC] 0.75-1.10 ; p=0.31). Le nombre de stents placés par patient était significativement plus élevé dans le groupe guidage par angiographie que dans le groupe guidage par FFR (moyenne : 2.7 [Déviation Standard : 1.2] versus 1.9 [1.3], p<0.0001).    

Les résultats confirment la sécurité à long terme de l’ICP guidée par FFR chez des patients atteints de maladie coronarienne multi-vaisseaux. La stratégie de guidage par FFR a eu pour résultat une baisse significative des évènements indésirables cardiaques majeurs jusqu’à deux ans après la procédure d’indexation. De 2 à 5 ans après la procédure, les risques pour les deux groupes ont montré des évolutions similaires. L’issue clinique dans le groupe de guidage par FFR a été obtenue en effectuant un nombre plus bas de pose de stents artériels et avec moins de ressources. Ces résultats indiquent que le guidage par FFR des ICPs multi-vaisseaux devrait représenter la norme de soin prodigué chez la plupart des patients. Lokien W van Nunen, MD, et al, dans The Lancet, publication en ligne en avant-première, 30 août 2015

Financement :  St Jude Medical, Friends of the Heart Foundation, et Medtronic.

Source: The Lancet Online / Traduction et adaptation: NZ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire