Nombre total de pages vues

vendredi 2 octobre 2015

#Cell #phéromone #acidestéroïdecarboxylique #systèmevomeronasal Un code moléculaire pour l’identité du système vomeronasal

Activité d’agencement des composantes (CAM), technique de sélection des ligands candidats qui « expliquent » les modèles de bioactivité dans diverses situations complexes, permettant la découverte de divers ligands nouveaux qui expliquent les taux de décharge neuronale chez différentes classes fonctionnelles de neurones vomeronasaux, comprenant un nouvel échantillon de ligands représentant des phéromones sexuelles femelles chez la souris.  
Dans les interactions dites sociales entre mammifères, les individus se reconnaissent par le biais d’indices olfactifs, mais l’identification de signaux – clé parmi des milliers de composés reste un défi majeur à relever. Afin de répondre à ce défi, nous avons développé une technique nouvelle, dite activité d’agencement des composantes (Component-Activity Matching [CAM] dans le texte) par laquelle sélection est faite des candidats ligands pouvant « expliquer » différents modèles de bioactivité survenant dans diverses situations complexes. A l’aide d’urines recueillies chez 8 souches et sexes différents de souris, nous avons identifié 23 composés pouvant expliquer les taux de décharge neuronale chez sept ou huit classes fonctionnelles de neurones sensitifs de l’organe vomeronasal. En se concentrant sur une classe de neurones sélectifs des femelles, nous avons identifié une famille nouvelle de ligands vomeronasaux, les acides stéroïdes carboxyliques. Ces ligands contribuent de manière substantielle à l’activité neuronale de l’urine chez les femelles issues de certaines souches, dont l’activité s’avère nécessaire à l’obtention de niveaux normaux d’activité investigatrice chez les mâles liée aux effluves émises par les femelles; suffisants pour stimuler les comportements naturels d’accouplement. Le CAM représente la première étape vers un décryptage exhaustif des régulations moléculaires présidant aux comportements naturels liés au système olfactif chez les mammifères.  Xiaoyan Fu, et al, dans Cell, publication en ligne en avant-première, 1er octobre 2015

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle: Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire