Nombre total de pages vues

mercredi 28 octobre 2015

#trendsincellbiology #tumeur #métastatisation Passage en force de la métastatisation tumorale : intéraction en rigidité tissulaire et transition épithélio-mésenchymateuse

Des cellules cancéreuses de prostate en 3D. Louisa Windus / Euréka Prize for Science Photography.
Selon de nouveaux travaux, les cellules cancéreuses se serviraient du glucose pour être plus mobiles et disséminer les métastases.
Source iconographique et légendaire: http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20140808.OBS5905/cancer-les-metastases-sont-elles-dues-au-sucre-consomme-par-les-tumeurs.html
Les propriétés mécaniques du microenvironnement tumoral voient croître leur reconnaissance comme modulateurs puissants des comportements et fonctions cellulaires. En particulier, la rigidité cellulaire est importante sur le plan fonctionnel au cours de la progression tumorale. Dans cette revue de littérature, nous enquêtons sur les avancées récentes de notre compréhension du rôle de la rigidité tissulaire dans la progression et de la métastatisation des tumeurs,  des mécanismes par lesquels les signaux mécaniques intègrent les signaux biochimiques du microenvironnement, et des voies de signalisation mécanotransductrice impliquées dans la progression des tumeurs. Ces découvertes mettent en lumière l’importance de la compréhension et de la définition des voies de signalisation mécanotransductrice, ainsi que la largeur des signaux dérivés du microenvironnement tumoral dirigeant la progression tumorale. Spencer C. Wei et Jing Yang, et al, dans Trends in Cell Biology, publication en ligne en avant-première, 24 octobre 2015

Source : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire