Nombre total de pages vues

jeudi 4 février 2016

#thelancet #analgésique #opioïdes Utilisation des analgésiques opioïdes, et obstacles à l’accès aux analgésiques opioïdes : étude au niveau mondial, régional et national

La morphine est un opioïde
Source iconographique: http://griffe02.skyrock.com/2940561291-drogue-de-classe-A-les-opioides-la-morphine.html
Bien que les analgésiques opioïdes soient essentiels au soulagement de la douleur, leur utilisation est inadéquate dans beaucoup de pays. Notre but était de fournir une mise à jour des données relatives aux changements dans l’utilisation des opioïdes au niveau mondial, régional et national ; et d’analyser les obstacles existants à l’utilisation de ces médicaments.

Nous avons calculé des doses quotidiennes définies d’administration des opioïdes par million d’habitants et par jour au niveau mondial, régional et national, de 2001 à 2013, sous forme statistique (S-DDD) ; et avons analysé les changements longitudinaux de l’utilisation de ceux-ci à l’aide d’équations généralisées d’estimation. Nous avons comparé les données d’utilisation en fonction de la prévalence des troubles de santé nécessitant l’utilisation d’opioïdes. Nous avons ainsi mené notre enquête au niveau de 214 pays ou territoires sur la disponibilité et les obstacles d’accès à ces médicaments, et établi évalué les niveaux de corrélation entre obstacles d’accès à et utilisation des opioïdes par analyse de régression.

La S-DDD de l’utilisation des opiacés comme analgésique a plus que doublé dans le monde entre 2001-03 et 2011-13, de 1 417 S-DDD (Intervalle de Confiance -IC- de 732 à 3565 ; totalisant environ 7.35 milliards de doses définies par an). D’importantes hausses sont survenues en Amérique du Nord (de 16 046 S-DDD [IC 95% 4 032-25 061] à 31 453 S-DDD [8 121-54 785]), Europe de l’ouest et Europe centrale (de 3 079 S-DDD [1 274-4 883] à 9 320 S-DDD [3 969 – 14 672]), et Océanie (de 2 275 S-DDD [763-3 787] à 9 136 S-DDD [2 508-15 765]). Les pays situés dans d’autres régions du monde n’ont pas montré d’augmentation importante d’utilisation. Les obstacles à l’utilisation incluaient l’absence de formation et d’expérience des professionnels médicaux, la peur de la dépendance, des ressources financières restreintes, les contextes de sourçage, les attitudes culturelles, la crainte des déviations, les contrôles propres au commerce international, et la lourdeur de la bureaucratie. Un nombre plus important d’obstacles rapportés était associé de manière significative avec un usage plus faible (taux d’incidence ajusté 0.39 [IC 95% 0.29-0.52] ; p<0.0001), mais ne l’était pas lorsque les données étaient ajustés par rapport au produit intérieur brut et à l’index de développement humain (0.91 [0.73-1.14] ; p=0.4271).  

L’utilisation d’analgésiques opioïdes a augmenté ; elle reste toutefois faible en Afrique, Asie, Amérique Centrale, les Caraïbes, Amérique du Sud et Europe de l’est et Europe du sud-est. Il est urgent que les obstacles identifiés à leur usage soient pris en considération par les gouvernements et les organisations internationales. Dr Stefano Berterame, PhD, et al, dans The Lancet, publication en ligne en avant-première, 3 février 2016

Financement: International Narcotics Control Board, United Nations

Source: The Lancet Online / Traduction et adaptation: NZ