Nombre total de pages vues

vendredi 25 mars 2016

#Cell #ARNm #introns #épissage #spliceosome #PolII L’épissage des ARNs naissants coïncide avec la sortie des introns de l’ARN Polymérase II

Les stratégies de séquençage de deux molécules naissantes d’ARN simple brin montrent que l’épissage du pré-ARNm survient après son passage des introns, mettant en lumière les caractéristiques organisationnelles et mécanistiques du spliceosome.  
Les gènes codant pour des protéines sont, chez les eurcaryoytes, transcrits par l’ARN Polymérase II (Pol II), et les introns sont retirés des pré-ARNm par le spliceosome. La compréhension du décalage temporel existant entre la progression de Pol II et l’épissage pourrait fournir des éclairages, pour ce qui est de la régulation de l’expression génique. Ici, nous présentons deux méthodes de séquençage de molécules d’ARN simple brin, déterminant la progression de la catalyse de l’épissage en fonction de la position relative de Pol II. Les gènes endogènes ont été analysés à une échelle globale chez la levure bourgeonnante. Nous montrons que l’épissage est complet à 50% quand Pol II se situe à 45 nucléosides en aval des introns, avec les premiers produits issus de l’épissage - définis comme des introns - émergeant à partir de Pol II. Les perturbations ralentissant le taux d’assemblage du spliceosome ou accélèrant le taux de transcription sont la cause de retards dans le processus d’épissage, montrant que les deux processus déterminent les profils d’épissage in vivo. Nous proposons que ces taux coordonnés rationalisent les voies d’expression génique, tout en permettant une régulation par le truchement d’une compétition, caractéristique d’un phénomène de cinétique enzymatique.  Fernando Camillo Oesterreich, et al, dans Cell, publication en ligne en avant-première, 24 mars 2016


Source : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ