Nombre total de pages vues

jeudi 7 juillet 2016

#thelancet #hépatitevirale #chargeglobaledemorbidité Evolution du fardeau global de l’hépatite virale entre 1990 et 2013 : résultats de l’Etude « Charge Globale de Morbidité de 2013 »

Source iconographique: http://www.leral.net/Les-plus-grands-specialistes-de-l-Hepatite-se-reunissent-a-Dakar-au-Senegal-lors-du-Sommet-africain-sur-l-Hepatite_a163054.html
Avec les améliorations récentes en matière de vaccins et de traitements contre l’hépatite virale, une amélioration considérable de la compréhension de la charge globale de morbidité due l’hépatite virale est nécessaire afin de l’intégrer dans les interventions à effectuer au niveau mondial. Nous avons utilisé les données de l’Etude de Charge Globale de Morbidité pour estimer la morbidité et la mortalité due à l’hépatite virale aiguë, la cirrhose et le cancer du foie causé par l’hépatite virale selon l’âge, le sexe, et le pays d’origine de 1990 à 2013.

Nous avons estimé la mortalité à l’aide de données de modèles d’histoire naturelle d’infections dues à l’hépatite virale aiguë et de charge globale de morbidité et de modèles de décès dus à la cirrhose et au cancer du foie dans le cadre de la charge globale de morbidité. Nous avons utilisé des méta-régressions pour estimer la prévalence totale du cancer et la fraction de décès attribuable à une cause spécifique. Les années de vie corrigées du facteur invalidité (AVCFI) ont été calculées à l'aide de la somme des années de vie perdues (AVP) avec les années vécues avec une incapacité (AVAI).

Entre 1990 et 2014, le nombre global de décès dus à l’hépatite C a augmenté, passant de 0.89 millions (Intervalle d’Incertitude [UI] 0.86-0.94) à 1.45 millions (1.38-1.54) ; au cours de cette même période, AVP est passé de 31.0 millions (29.6-32.6) à 41.6 millions (39.1-44.7) ; AVAI de 0.65 millions (0.45-0.89) à 0.87 millions (0.61-1.18) ; et AVCFI de 31.7 millions (30.2-33.3) à 42.5 millions (39.9-45.6). En 2013, l’hépatite virale se situait à la septième place (UI 95% de la septième à la huitième place) des causes de mortalité dans le monde, en comparaison de 1990, où elle n’occupait que la dixième place (de la dixième à la 12ème place).

L’hépatite virale est une cause majeure de décès et d’incapacité dans le monde. Contrairement à la plupart des maladies contagieuses, la charge globale absolue et l’importance relative de l’hépatite virale ont augmenté entre 1990 et 2013. La prévalence de la Maladie (par opposition à un état Sain) de la population dans le monde, imputable à l’hépatite virale est immense ; les opportunités d’améliorer la santé publique en rendant disponibles des vaccins efficaces contre l’hépatite virale sont, de ce fait, très importantes. Dr Jeffrey D Stanaway, PhD, dans The Lancet, publication en ligne en avant-première, 6 juillet 2016

Financement : Fondation Bill & Melinda Gates


Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ