Nombre total de pages vues

mardi 30 août 2016

#thelancet #syndromecoronaireaigu #fonctionplaquettaire #endoprothèse #prasugrel Monitorage de la fonction plaquettaire pour ajustement de la thérapie antiplaquettaire chez les patients âgés équipés d’une endoprothèse en cas de syndrome coronaire aigu (ANTARCTIC) : essai de supériorité randomisé en ouvert, contrôlé et à critère à l’insu

La maladie coronarienne est une maladie chronique, dont le syndrome coronarien aigu ne représente que l'une des multiples manifestations.
Source iconographique et légendaire: http://www.revmed.ch/rms/2010/RMS-239/Un-projet-multicentrique-suisse-pour-ameliorer-la-prevention-et-la-recidive-apres-un-syndrome-coronarien-aigu
Les patients âgés ont un risque plus élevé de manifestations ischémiques et de saignements. Le monitorage de la fonction plaquettaire offre la possibilité d’individualiser la thérapie antiplaquettaire et d’améliorer la balance bénéfice risque en matière thérapeutique. Notre but était donc d’évaluer l’effet du monitorage de la fonction plaquettaire avec ajustement de traitement chez des patients âgés atteints de syndrome coronaire aigu et équipés d’une endoprothèse pour leur administration de leur traitement.

Nous avons effectué cette étude multicentrique, ouverte, randomisée, contrôlée et à critère à l’insu, dans 35 centres situés en France. Des patients, âgés de 75 ans et plus, atteints d’un syndrome coronaire et qui avaient subi la pose d’une endoprothèse, ont été répartis (1:1) à l’aide d’un système vocal interactif combiné à un calendrier de randomisation par permutation de blocs à dimensions sélectionnées de manière aléatoire généré par ordinateur ; pour recevoir 5 mg de prasugrel par jour avec ajustement de dose en cas de réponse inadéquate (groupe monitorage) ou 5 mg de prasugrel par jour sans monitorage ou d’ajustement de traitement (groupe conventionnel). La randomisation était stratifiée par centre. Le test de la fonction plaquettaire a été effectuée 14 jours après la randomisation et répétée 14 jours après l’ajustement de traitement chez les patients du groupe monitorage. À la fois les investigateurs de l’étude et les patients avaient accès au tableau de distribution des traitements, excepté les membres du comité d’évaluation du critère principal de l’étude. Le critère principal d’évaluation était la résultante composée de plusieurs paramètres dont le décès cardiovasculaire, les infarctus du myocarde, les AVC, les thromboses de l’endoprothèse, les revascularisations d’urgence, et les suivis des complications dues aux saignements (de type 2, 3, ou 5) à 12 mois, définies par le Consortium Académique de Recherche sur les Saignements*. Nous avons effectué l’analyse des résultats sur population en intention de traiter.

Entre le 27 mars 2012 et le 19 mai 2015, nous avons réparti de manière aléatoire 877 patients : 442 dans le groupe de monitorage et 435 dans le groupe conventionnel. Le critère principal d’évaluation (résultat clinique) était significatif chez 120 (28%) patients du groupe monitorage en comparaison des 123 (28%) dans le groupe conventionnel (hazard ratio [HR], 1.003, Intervalle de Confiance [IC] 95% 0.78-1.29 ; p=0.98). Les taux de saignements n’ont pas montré de différences significatives entre les groupes.

Le monitorage de la fonction plaquettaire avec l’ajustement de traitement n’a pas amélioré le résultat clinique chez les patients âgés atteints de syndrome coronaire aigu, et traités à l’aide d’endoprothèses. Le test de fonction plaquettaire est cependant encore utilisé dans beaucoup de centres ; et les directives internationales recommandent toujours le test de cette fonction dans les situations à haut risque. Notre étude ne soutient pas cette pratique ou ces recommandations. Prof Guillaume Cayla, MD, et al, dans The Lancet, publication en ligne en avant-première, 28 août 2016

Financement : Eli Lilly and Company, Daiichi Sankyo, Stentys, Accriva Diagnostics, Medtronic, and Fondation Coeur et Recherche.

Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ


*libre interprétation du traducteur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire