Nombre total de pages vues

jeudi 29 septembre 2016

#thelancet #syndromedépuisementprofessionnel #revuesystématique #étudesmutualisées Interventions visant à prévenir l’épuisement professionnel chez les médecins : revue systématique sur la littérature et méta-analyse

Le burn-out ou épuisement professionnel
Source: https://lorio.eu/2015/05/10/burn-out-ou-epuisement-professionnel/
L’épuisement professionnel du médecin est une pathologie ayant atteint le stade de l’épidémie, documentée par des études effectuées au niveau national à la fois chez les médecins en formation et chez les médecins de plein exercice. L’épuisement professionnel du médecin produit des effets délétères sur la prise en charge des patients, le professionnalisme; affecte le soin de soi et par conséquent la sécurité d'auscultation des patients, et la viabilité des systèmes de santé. Une meilleure compréhension de la qualité et résultats de la littérature sur les approches visant à prévenir si possible - pour le moins réduire la prévalence – de l’épuisement professionnel est nécessaire.

Dans cette revue systématique sur la littérature et méta-analyse, nous avons recherché les études portant sur sur les interventions visant à prévenir et diminuer le syndrome d’épuisement professionnel dans les bases de données MEDLINE, Embase, PsynINFO, Scopus, Web of Science, et au Education Resources Information Center, publiées depuis le début de notre enquête et jusqu’au 15 janvier 2016, incluant les études de comparaison à simple bras. Nous recherchions les études fournissant des données spécifiques de syndrome d’épuisement professionnel dont les paramètres d’évaluation, validés, provenaient de sources cautionnées par la communauté médicale. Nous avons exclu les études relatives aux étudiants en médecine et les études émanant de fournisseurs de soins de santé non-médecins. Nous avons jaugé la potentielle éligibilité des études par leur résumé, puis avons extrait les données des études retenues sous forme normalisée. Les paramètres mesurés étaient les changements en prévalence globale du syndrome d’épuisement, le score d’épuisement émotif (et d’épuisement émotif sévère), et le score de dépersonnalisation (et de dépersonnalisation sévère). Nous avons utilisé les modèles à effets aléatoires pour le calcul la différence moyenne des estimations mutualisées (…), pour ce qui est des changements mesurés pour chaque paramètre.

Nous avons identifié 2 617 articles, dont 15 essais randomisés incluant 716 médecins et 37 études de cohorte incluant 2 914 médecins qui satisfaisaient aux critères d’inclusion. Globalement, la prévalence du syndrome d’épuisement a diminué, passant de 54% à 44% (différence : 10% [Intervalle de Confiance   -IC- 95% 5-14] ; p<0.0001 ; I2= 15% ; 14 études), le score d’épuisement émotif a baissé, passant de 23.82 points à 21.17 points (2.65 points [1.67-3.64] ; p<0.0001 ; I2=82% ; 40 études), et le score de dépersonnalisation a également baissé, passant de 9.05 à 8.41 (0.64 points [0.15-1.14] ; p=0.01 ; I2=58% ; 36 études). L’épuisement émotif sévère a diminué, passant de 38% à 24% (14% [11-18] ; p<0.0001 ; I2=0% ; 21 études) et la dépersonnalisation sévère a diminué, passant de 38% à 34% (4% [0-8] ; p=0.04 ; I2=0% ; 16 études).

La littérature indique qu’à la fois les stratégies visant l’individu et les stratégies visant les organisations peuvent avoir pour résultat des réductions significatives de prévalence du syndrome d’épuisement chez les médecins. De futures études seront nécessaires pour établir quelles sont les plus efficaces dans des populations spécifiques, de même que pour établir quelles sont les solutions, à la fois prises sur le plan individuel comme sur le plan organisationnel, peuvent être combinées pour apporter de plus importantes  améliorations du bien-être des médecins, en comparaison des seules solutions individuelles. Prof Colin P West, dans The Lancet, publication en ligne en avant-première, 28 septembre 2016.

Financement : Institut de Recherche de la Fondation Arnold P Gold


Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ