Nombre total de pages vues

mercredi 28 septembre 2016

#trendsinendocrinologyandmetabolism #maladiesmétaboliques #nutriments #membranesassociéesauxmitochondries Liens entre nutriments, membranes associées aux mitochondries et maladies métaboliques

La mitochondrie et ses membranes
Source: https://lille2p1.wordpress.com/2015/08/08/ue2-mitochondries/
Les maladies métaboliques sont associées à un excès de nutriments et une inflexibilité métabolique. La mitochondrie et le réticulum endoplasmique sont d’importants organites et capteurs du statut des nutriments ; leurs dysfonctionnements ont été largement et indépendamment l’un et l’autre, impliqués dans les maladies métaboliques. Ces deux organites interagissent au niveau de sites reconnus comme membranes associées aux mitochondries (MAMs), dans le but d’échanger métabolites et calcium. De récentes données indiquent que les MAMs pourraient jouer un rôle de plaque tournante de la signalisation de l’insuline dans le foie et de la captation du statut des nutriments. Dans cette revue de littérature, nous discutons de la fonction des organites et de leur rôle dans la communication des statuts de disponibilité des nutriments, dans des états physiopathologiques, notamment en cas de troubles métaboliques. Nous soulignons comment la régulation dynamique des MAMs affecte la physiologie de la mitochondrie et l’adaptation du métabolisme cellulaire à la disponibilité en nutriments, et comment l’altération chronique des MAMs participe à l’inflexibilité métabolique associée aux troubles métaboliques. Pierre Theurey et Jennifer Rieusset, dans Trends in Endocrinology & Metabolism, publication en ligne en avant-première, 23 septembre 2016


Source : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire