Nombre total de pages vues

lundi 3 octobre 2016

#thelancetglobalhealth #tabagismeactif #tabagismepassif #OMS Tabagisme actif et tabagisme passif chez les adolescents âgés de 12 à 15 ans : données provenant de pays à faibles revenus et à revenus moyens

(...) 2008. (...). Jeunes manifestants ougandais contre la cigarette
Source iconographique et légendaire:http://www.la-croix.com/Monde/Le-tabagisme-aggrave-la-pauvrete-dans-les-pays-demunis-2012-05-29-812040 
Le tabagisme est un facteur de risque majeur de maladies non contagieuses dans le monde. Cependant, l’ampleur du phénomène et  sa prévalence chez les adolescents est peu décrite. A l’aide de données précédemment collectées, notre but était d’évaluer le tabagisme actif et le tabagisme passif chez des adolescents âgés de 12 à 15 ans dans des pays à faibles revenus et à revenus moyens.

Nous avons fait usage de données provenant de l’Étude mondiale sur la santé à l’école des élèves (2006-2013) et l’enquête globale sur le tabagisme chez les jeunes en Chine (2013), qui sont des enquêtes effectuées en milieu scolaires chez les adolescents âgés de 12 à 15 ans dans le but de définir leurs comportements de santé, à  l’aide de questionnaires anonymes d’autoévaluation standardisés. Nous avons calculé la prévalence actuelle du tabagisme actif et du tabagisme passif chez les jeunes adolescents à partir de données recueillies dans 68 pays à faibles revenus et à revenus moyens, dans le cadre d’enquêtes. Nous avons utilisé un modèle d’analyse multiniveaux pour estimer l’association entre le tabagisme parental, le tabagisme passif, et le tabagisme actif chez les adolescents ; ajusté selon le sexe, l’âge, l’école, la classe suivie, la parité de pouvoir d’achat spécifique à chaque pays, l’âge du début de l’usage du tabac, la prévalence au niveau national du tabagisme actif chez les adultes, la date de ratification de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (WHO-FCTC) pour chaque pays, le profil socio-économique, et l’année au cours de laquelle l’enquête a été réalisée.

La prévalence moyenne du tabagisme actif était de 13.6%, s’échelonnant de 2.8% au Tadjikistan à 44.7% à Samoa. Dans la plupart des pays étudiés, la prévalence du tabagisme actif était plus élevée chez les garçons que chez les filles, et plus élevée chez les adolescents de 14-15 ans que chez les adolescents de 12-13 ans. La prévalence globale du tabagisme passif était de 55.9%, s’échelonnant de 16.4% au Tadjikistan à 85.4% en Indonésie. Le tabagisme actif parental (tel que rapporté par les jeunes adolescents), plus particulièrement maternel, était associé au tabagisme chez les jeunes adolescents (Odds Ratio [OR] 2.06, Intervalle de Confiance [IC] 95% 1.93-2.19, pour ce qui est du tabagisme actif maternel, et 1.29, 1.23-1.35 pour ce qui est du tabagisme actif paternel). Le tabagisme passif était également un facteur de risque de tabagisme actif chez les jeunes adolescents (2.59-2.43-2.69). Cependant, la prévalence du tabagisme actif n’était pas associée aux parités de pouvoir d’achat spécifique spécifiques des pays.

Le tabagisme actif, ainsi que le tabagisme passif était fréquent parmi les adolescents âgés de 12 à 15 ans dans les pays à faibles revenus comme dans les pays à revenus moyens. Le tabagisme parental, ainsi l’exposition au tabagisme actif d’autrui (tabagisme passif) étaient fortement associés au tabagisme actif chez les jeunes adolescents. Les présentes données mettent l’accent sur le besoin de renforcer les interventions et programmes de contrôle du tabagisme chez les jeunes adolescents dans les pays à faibles revenus et à revenus moyens. Prof Bo Xi, PhD, et al, dans The Lancet Global Health, publication en ligne en avant-première, 30 septembre 2016

Financement : Programme des jeunes Universitaires de l’Université Shandong, (2015WLJH51), Fondation pour les Sciences Naturelles de la Province du Shandong (ZR2012HQ033), et la Fondation Nationale pour les Sciences Naturelles (81302496)


Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ