Nombre total de pages vues

vendredi 18 novembre 2016

#cell #protéineFMN2 #actinepérinucléaire #migrationcellulaire #mélanome #métastatisation La protéine FMN2 confère à l’actine périnucléaire une protection au cours de la migration sous confinement et permet la métastatisation

Le treillis périnucléaire d’actine protège le noyau et ses contenus contre les altérations, lorsque les cellules doivent migrer en espace minuscule. 
La migration cellulaire en microenvironnement tridimensionnel (3D) confiné est critique en situation physiologique dite normale et lors de la dissémination des cellules tumorales. Nous avons découvert une structure en cytosquelette prévenant les pertes au noyau de la cellule au cours de la migration en microenvironnement confiné. Les filaments d’actine, associés à la formine 2 (FMN2), sont impliqués à la fois dans la génération et dans les actions du système d’adhésion focale (AF) de l’actine périnucléaire, distincte des structures actine/FA précédemment caractérisées.
Ce système contrôle la conformation du noyau et la position des cellules en migration bidimensionnelle (2D). Dans les microenvironnements confinés 3D, FMN2 permet la survie des cellules en limitant les altérations de l’enveloppe nucléaire et les cassures de l’ADN double brin. Nous avons mis en évidence que FMN2 est soumise à régulation positive dans les mélanomes humains, et montré que la rupture de FMN2 dans les cellules de mélanome chez la souris inhibe leur extravasation et la migration de métastases vers les poumons. Nos résultats indiquent un rôle critique de FMN2 dans la génération du système actine/FA périnucléaire protecteur du noyau et l’ADN contre les dommages, permettant ce faisant la survie des cellules au cours de la migration cellulaire confinée et la métastatisation du cancer. Colleen T. Skau, et al, dans Cell, publication en ligne en avant-première, 17 novembre 2016

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle: Science Direct / Traduction et adaptation : NZ