Nombre total de pages vues

mercredi 9 novembre 2016

#thelancetdiabetesandendocrinology #diabètedetype2 #diabète #insuline #dispositifmédical #pancréasartificiel Livraison d’insuline en boucle fermée chez des patients hospitalisés, atteints de diabète de type 2 : essai randomisé en groupes parallèles

Pancréas artificiel: une aide pour les diabétiques
Source iconographique et légendaire: https://vulgariz.com/medecine-sante/diabete/un-pancreas-artificiel-pour-diabetiques/
Nous avons étudié si la délivrance d’insuline en boucle totalement fermée (via pancréas artificiel, en l’occurrence) est sûre et efficace en comparaison de la thérapie standard de distribution d’insuline par voie sous-cutanée, chez des patients atteints de diabète de type 2 hospitalisés en unité de soins généraux.

Pour cette étude monocentrique, randomisée en ouvert en groupes parallèles et contrôlée, nous avons recruté des patients âgés de 18 ans ou plus atteints de diabète de type 2 qui étaient sous insuline. Les patients recrutés étaient des patients hospitalisés en unité de soins généraux à l’Hôpital Addenbrooke’s de Cambridge, Royaume-Uni. Les patients ont été randomisés (1:1) à l’aide d’une séquence de minimisation générée par ordinateur; pour recevoir de l’insuline par système en boucle fermée (à l’aide d’un modèle d’algorithme prédictif de contrôle permettant de commander la distribution par voie sous-cutanée d’un analogue de l’insuline à action rapide sans administration d’insuline en bolus au moment des repas) ou par voie sous-cutanée conventionnelle, selon les directives cliniques locales. L’objectif principal de l’étude était la mesure de la période de temps au cours de laquelle la glycémie cible de 5.6-10.0 mmol/L se maintenait, au cours des 72 heures de durée de l’étude. Les analyses étaient effectuées en intention de traiter (…).

Entre le 20 février 2015 et le 24 mars 2016, nous avons recruté 40 participants, dont 20 étaient tirés au sort pour intégrer le groupe d’intervention en boucle fermée, et 20 pour intégrer le groupe de contrôle. La part de temps passé avec glycémie située dans la fourchette cible était de 59.8% (Déviation Standard 18.7) dans le groupe d’intervention en boucle fermée et de 38.1% (16.7) dans le groupe de contrôle (différence 21.8% [Intervalle de Confiance -IC- 95% 10.4-33.1] ; p=0.0004). Aucun épisode d’évènement grave d’hypoglycémie ou d’hyperglycémie avec cétonémie n’a été relevé, ni dans le groupe d’intervention, ni dans le groupe de contrôle. Un évènement indésirable, indépendant des dispositifs médicaux, est survenu au cours de l’étude (saignement gastrointestinal).

La distribution d’insuline en boucle fermée sans administration en bolus au cours des repas est efficace et sûre ; lorsqu’elle est réalisée chez des adultes atteints de diabète de type 2 traités avec de l’insuline en unité de soins généraux. Hood Thabit, PhD, et al, dans The Lancet Diabetes & Endocrinology, publication en ligne en avant-première, 8 novembre 2016

Financement :  Diabetes UK; Fondation Européenne pour l’Étude du Diabète; JDRF; Centre de Recherche Biomédicale de l’Institut National de la Recherche sur la Santé de Cambridge; Wellcome Trust.


Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ