Nombre total de pages vues

vendredi 6 janvier 2017

#thelancet #obésité #pédiatrie #chirurgiebariatrique Résultats à long terme de la chirurgie bariatrique chez des adolescents atteints d’obésité sévère (FABS-5+) : analyse prospective de suivi

Principe de la chirurgie de pontage gastrique par la technique de Roux-en-Y
Source iconographique: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Blausen_0776_Roux-En-Y_01.png
On en sait peu sur les résultats à long terme d’une chirurgie bariatrique pour traitement de l’obésité sévère chez les adolescents; les questions récurrentes portent le plus souvent sur la durabilité des réponses précoces à la chirurgie. Notre but était d’analyser les résultats à long terme (5 ans et plus après intervention) d’un d’une chirurgie de pontage (by-pass dans le texte) gastrique par la technique de Roux-en-Y dans une cohorte de jeunes adultes ayant subi l’opération à l’adolescence, dans l’étude d’extension suivi à 5 ans et plus, d’une chirurgie bariatrique chez l’adolescent (FABS-5+).

Une cohorte de jeunes gens âgés de 13 ans à 21 ans ont subi une chirurgie de pontage gastrique par la technique de Roux-en-Y pour traitement d’une obésité cliniquement sévère au service de pédiatrie d’un centre médical universitaire situé aux États-Unis (USA). Nous avons effectué une analyse prospective de suivi des résultats obtenus chez ces patients, de 5 ans à 12 ans après subi la chirurgie. Les paramètres de suivi comprenaient l’indice de masse corporelle (IMC), les comorbidités, le statut des micronutriments, la sécurité et les autres risques. (…).

Entre mai 2001 et février 2007, 74 jeunes gens ont subi une chirurgie de pontage gastrique par la technique de Roux-en-Y dans l’étude FABS. 58 sujets sur les 74 dépistés étaient éligibles pour inclusion dans l’étude FABS-5+ (…). L’âge et l’IMC moyens des sujets de la cohorte étaient respectivement de 17.1 ans (Écart-Type [ET] 1.7)  et de 54.5 kg/m2 à la ligne de base (inclusion). Après une période de suivi d’une durée moyenne de 8.0 ans (ET 1.6 ; éventail des données de 5.4 à 12.5), l’âge moyen de la cohorte était de 25.1 ans (2.4) et l’IMC moyen de 41.7 kg/m2 (12.0 ; baisse moyenne de l’IMC : -29.9% [13.7]). À partir de la ligne de base et au cours de la période de suivi, des baisses significatives ont été enregistrées pour ce qui est de la prévalence d’une pression artérielle élevée (27/57 [47%] versus 9/55 [16%] ; p=0.001), d'une dyslipidémie (48/56 [86%] versus 21/55 [38%] ; p<0.0001), et d'un diabète de type 2 (9/56 [16%] versus 1/55 [2%] ; p=0.03). 
Au suivi, 25 (46%) sujets sur 58 présentaient une anémie légère (ne nécessitant pas d’intervention), 22 (45%) présentaient une hyperparathyroïdie, et huit (16%) montraient des taux bas de vitamine B12 (c’est-à-dire au-dessous des valeurs seuils de normalité).   
   
La chirurgie de pontage gastrique par la technique de Roux-en-Y a eu pour résultat une baisse significative et durable du poids corporel accompagné de bénéfices cardiométaboliques chez les jeunes adultes. Le maintien en bonne santé après une chirurgie de pontage gastrique par la technique de Roux-en-Y est conditionné par l’adhésion à la prise de compléments alimentaires et par la gestion des déficiences en micronutriments.  Dr Thomas H Inge, MD, et al, dans The Lancet, publication en ligne en avant-première, 5 janvier 2017

Financement : Ethicon Endochirurgie, Centre National pour l’Avancement des Sciences Translationnelles (Institut National de la Santé des Etats-Unis)

Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ