Nombre total de pages vues

lundi 6 février 2017

#cell #leucémiemyéloïdeaigue #testdessentialité #réseauxdegènes #oncogèneRas Les « test d’essentialité* » pour détermination du profil génétique révèlent des réseaux de gènes et des interactions avec l’oncogène Ras

Le traçage des réseaux d’interactions génétiques globales dans les cellules humaines, à l’aide des criblages génétiques CRISPR (courtes Répétitions Palindromiques Groupées et Régulièrement Espacées) dévoile des interacteurs génétiques clé de type Ras.
La dépendance génétique des cancers humains présente de grandes variations selon le type de tumeurs. Ici, nous cataloguons cette hétérogénéité et en faisons usage pour identifier les interactions géniques fonctionnelles ainsi que l’influence du génotype sur le déclenchement des cancers. En utilisant la technique de criblage CRISPR** sur le génome entier, nous générons une base de données de marqueurs d’essentialité génétique à l’aide de 14 lignées cellulaires de leucémie myéloïde aigue (LMA). Des ensembles de gènes présentant des schémas d’essentialité en corrélation à travers les lignées révèlent des relations nouvelles entre les gènes, les substrats essentiels des enzymes, ainsi que les fonctions moléculaires des protéines non-encore caractérisées. Des comparaisons entre des gènes essentiels s’exprimant de différentes manières, sous la forme de lignées Ras-dépendantes ou indépendantes, révèlent des « partenaires d’induction de létalité » de synthèse de l’oncogène Ras. Des criblages génétiques, effectués à la fois chez des cellules de LMA humaine et chez des cellules pro-B obtenues sur des modèles de souris transgéniques convergent sur un nombre étonamment peu élevés de gènes, pour ce qui est des voies de signalisation Ras et MAPK et mettent l’accent sur PREX1 comme activateur LMA-spécifique de la signalisation MAPK. Nos résultats suggèrent des stratégies générales de décryptage de réseaux de gènes et d’intéractions, en exploitant les diversités naturelles génétique et épigénétique des cellules cancéreuses humaines. Tim Wang, et al, dans Cell, publication en ligne en avant-première, 2 février 2017

*essentialité : elle est définie principalement par les caractères phénotypiques qu’elle exprime

**CRISPR : Courtes Répétitions Palindromiques Groupées et Régulièrement Espacées


Source iconographique, légendaire et rédactionnelle: Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire