Nombre total de pages vues

lundi 13 février 2017

#thelancet #diabètedetype2 #épidémiologie Séminaire « The Lancet » : Diabète de type 2

Auto-Mesure de la glycémie chez le diabétique.
Source iconographique: https://en.wikipedia.org/wiki/Blood_glucose_monitoring#/media/File:Blood_Glucose_Testing.JPG
425 millions de personnes vivent avec le diabète dans le monde, et on estime à 193 millions le nombre de personnes atteintes par un diabète non diagnostiqué. Le diabète de type 2 représente plus de 90% des cas de diabète ; il mène à des complications microvasculaires et macrovasculaires causant une détresse profonde, à la fois psychologique et physique, chez les patients et les dispensateurs de soins, en imposant une charge extrêmement lourde sur les systèmes de santé.
Malgré les connaissances toujours croissantes en matière de facteurs de risque associés au diabète de type 2 et la mise en place de programmes de prévention toujours plus efficaces, l’incidence et la prévalence du diabète continue globalement de croître. Une détection précoce par l’intermédiaire de campagnes de dépistage et la mise à disposition de thérapies à la fois sûres et efficaces permet d’en réduire la morbidité et la mortalité en prévenant l’apparition de la maladie ou, tout du moins, en retardant l’apparition des complications liées à la maladie. Une amélioration de la compréhension des phénotypes et génotypes spécifiques du diabète peuvent résulter en une gestion taillée sur mesure et une gestion plus spécifique des patients atteints de diabète de type 2, comme cela a été montré chez des patients jeunes atteints d’un diabète ayant commencé à l’âge adulte. Dans ce séminaire, nous décrivons les récents développements dans le diagnostic et la gestion du diabète de type 2, les controverses existantes, et les orientations futures des soins de santé dans ce domaine. Sudesna Chatterjee, MD, et al, dans The Lancet, publication en ligne en avant-première, 9 février 2017


Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ