Nombre total de pages vues

mardi 30 mai 2017

#Cell #folliculepileux #cellulesoucherégulatrice Les cellules T régulatrices de la peau facilitent la différenciation des cellules souches épithéliales

Regulatory T cell = Cellule T régulatrice
Hair Follicle Stem Cell = Cellule Souche de Follicule Pileux
Les cellules T régulatrices soumettent localement à régulation le cycle du follicule pileux par le contrôle de la prolifération et de la différenciation Notch-dépendante des cellules souches.         
Le maintien d’une homéostasie tissulaire reste essentiellement tributaire des cellules immunitaires propres aux tissus où elles siègent et de la capacité de différenciation des cellules souches résidentes (CSr). Les cellules T régulatrices (Tregs) de la peau se localisent préférentiellement dans les follicules pileux (FPs) qui abritent une population majeure des follicules pileux de la peau. Ici, nous disséquons le rôle des Tregs sur le plan mécanistique dans les follicules pileux ainsi que la biologie des follicules pileux de la peau. La déplétion cellulaire, spécifique à chaque lignée cellulaire, révèle que les Tregs stimulent leur régénération par ma prolifération et la différenciation des cellules souches de la peau. Le profil transcriptionnel et phénotypique des Tregs et des cellules souches de la peau révèlent que les Tregs expriment de manière préférentielle des niveaux élevés des membres de la famille des ligands aux récepteurs Notch, Jagged 1 (Jag1). L’expression de Jag1 sur les Tregs facilite la fonction des follicules pileux de la peau et la régénération efficace. Pris dans son ensemble, ce travail démontre que les Tregs de la peau jouent un rôle majeur dans la biologie ces follicules pileux en stimulant la population de follicules pileux de la peau sur le plan fonctionnel. Niwa Ali, et al, dans Cell, publication en ligne en avant-première, 25 mai 2017


Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ