Nombre total de pages vues

mardi 6 juin 2017

#thelancet #psoriasis #tildrakizumab #etanercept Tildrakizumab versus placebo ou etanercept pour le traitement du psoriasis en plaques chronique (reSURFACE 1 et reSURFACE 2) : résultats de deux essais de phase 3 randomisés et contrôlés

Psoriasis des pieds (Mracek, 1898)
Source: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Tab_30,_Psoriasis_of_feet,_Mracek,_1898_Wellcome_L0074261.jpg
Le tildrakizumab est un anticorps humainsé IgG1 κ de haute affinité ciblant l’interleukine 23 p19 représentant une stratégie évolutive en matière de traitement du psoriasis en plaques chronique. Nous avons effectué deux essais de phase 3 afin de poursuivre des investigations pour savoir si le tildrakizumab est supérieur au placebo et à l’etanercept pour le traitement du psoriasis en plaques chronique.

Nous avons effectué deux études à groupes parallèles en trois parties, randomisées, contrôlées reSURFACE 1 (dans 118 sites situés en Australie, Canada, Japon, Royaume-Uni et États-Unis d’Amérique) et reSURFACE 2 (dans 132 sites situés en Europe, Israël et aux États-Unis). Les participants, âgés de 18 ans ou plus, atteints de psoriasis en plaques chronique modéré à sévère (surface du corps affectée ≥ 10%, de score de sévérité du psoriasis [PGA] ≥ 3, et de score à l’indice d’étendue et de gravité du psorisasis [PSAI] ≥ 12) ont été randomisés (à l’aide d’un système vocal interactif et un système de réponse par internet) pour recevoir tildrakizumab 200 mg, tildrakizumab 100 mg,  ou le placebo dans l’étude reSURFACE 1 (2:2:1), ou tildrakizumab 200 mg, tildrakizumab 100 mg, le placebo, ou etanercept 50 mg (2 :2 :1 :2). 
La randomisation a été effectuée par région et stratifiée en fonction du poids corporel (≤90 kg ou >90kg) et d’un précédent traitement de thérapie biologique contre le psoriasis. Ni les investigateurs, ni les participants, ni les personnels des études n’avaient accès aux tableaux de randomisation. Les médicaments administrés étaient identiques sur le plan de l’apparence et du conditionnement. Le tildrakizumab était administré par voie sous-cutanée aux semaines 0 et 4 au cours de la partie 1 et à la semaine 16 pendant la partie 2 (semaines 12 et 16 pour les participants à nouveau randomisés du placebo au tildrakizumab ; l’etanercept était administré deux fois par semaine au cours de la partie 1 de l’étude reSURFACE 2 et une fois par semaine au cours de la partie 2 de l’étude). Les critères principaux étaient la proportion de patients réalisant le score PASI 75 la réponse PGA (score de 0 ou 1 avec une réduction du score ≥2 à partir de la ligne de base) à la semaine 12. La sécurité des essais étaient évalués chez tous les participants de la population en intention de traiter. (…). Ces études sont terminées, cependant, des études d’extension à long terme sont en cours à l’heure actuelle.

L’étude reSURFACE 1 s’est déroulée entre le 10 décembre 2012 et le 28 octobre 2015. L’étude reSURFACE 2 s’est déroulée entre le 12 février 2013 et le 28 septembre 2015. Dans l’étude reSURFACE 1, 772 patients ont été répartis de manière aléatoire, 308 pour recevoir tildrakizumab 200 mg, 309 pour recevoir tildrakizumab 100 mg, et 155 pour recevoir le placebo. À la semaine 12, 192 patients (62%) du groupe 200 mg et 197 patients (64%) du groupe 100 mg ont atteint le PASI 75, en comparaison des 9 patients (6%) du groupe placebo (p<0.0001 pour les comparaisons des 2 groupes tildrakizumab versus placebo). 182 patients (59%) du groupe 200 mg et 179 patients (58%) du groupe 100 mg ont réalisé les réponses PGA, en comparaison des 11 patients (7%) du groupe placebo (p<0.0001 pour les comparaisons des deux groupes tildrakizumab versus placebo).
Dans l’étude reSURFACE 2, 1090 patients ont été répartis de manière aléatoire; 314 pour recevoir le tildrakizumab 200 mg, 307 pour recevoir le tildrakizumab 100 mg, 156 pour recevoir le placebo, et 313 pour recevoir l’etanercept. À la semaine 12, 206 patients (66%) du groupe 200 mg et 188 patients (61%) du groupe 100 mg ont atteint le PASI 75, en comparaison des 9 patients (6%) du groupe placebo et 151 patients (48%) du groupe etanercept (p<0.0001 pour la comparaison des deux groupes tildrakizumab versus placebo ; p<0.0001 pour la comparaison 200 mg versus etanercept et p=0.0010 pour la comparaison pour 100 mg versus etanercept). 186 patients (59%) dans le groupe 200 mg, et 168 (55%) patients du groupe 100 mg ont atteint le PASI 75, en comparaison des 7 patients (4%) du groupe placebo et des 149 (48%) du groupe etanercept (p<0.0001 pour la comparaison des deux groupes tildrakizumab versus placebo ; p=0.0031 pour la comparaison 200 mg versus etanercept et p=0.0663 pour la comparaison 100 mg versus etanercept). La survenue d’évènements indésirables graves était similaire et faible dans les deux essais. 
Un patient de l’essai reSURFACE 2 est décédé dans le groupe tildrakizumab, ce patient était atteint d’une cardiomyopathie alcoolique et d’une stéatohépatite ; de ce fait, la cause exacte du décès n’a pu être déterminée.

Dans deux essais de phase 3, le tildrakizumab 200 mg et 100 mg était efficace en comparaison du placebo et de l’etanercept et bien toléré pour le traitement de patients atteints de psoriasis en plaques chronique modéré à sévère. Prof Kristian Reich, MD, et al, dans The Lancet, publication en ligne en avant-première, 5 juin 2017

Financement : Merck & Co


Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire