Nombre total de pages vues

vendredi 2 juin 2017

#trendsincognitivesciences #réseaudorsofrontopariétal Le réseau fronto-pariétal dorsal : un système fondamental pour une action émulative

Action émulative et réseau fronto-dorso pariétal (RFPd). (A) Modèle simplifié de planification motrice, exécution de mouvement et émulation. (…). (B) La définition anatomique du RFPd est dérivée de la connectivité au repos. (…). (C) La connectivité au repos du RFPd est évaluée sur la base de mesures effectuées sur 1 000 sujets. (…). SPL=Lobe Pariétal Supérieur IPS=Sillon Intrapariétal MFG=Gyrus Frontal Moyen PMD=Cortex Préfrontal et Moteur 
Le réseau fronto-pariétal dorsal (RFPd) du cerveau humain assume une surprenante variété de fonctions, comprenant la planification et l’imagerie motrices, la rotation mentale, l’attention spatiale, et la mémoire de travail. Comment un réseau unique peut-il s’engager dans une telle diversité de rôles ? Nous proposons que la « calculatrice cognitive » s’appuyant sur le RFPd peut s’entourer sur une fonction fondamentale sous-tendant une planification motrice déconnectée pouvant être définie comme : « action entraînant d’autres actions » ou « action émulative ». L’émulation génère une représentation dynamique de la cinématique relative au mouvement mécanique abstrait, soutient la manipulation interne de cette représentation, et assure son maintien sur des périodes de temps courtes. Sur la base de ces caractéristiques fondamentales, le RFPd a évolué ; partant d’un réseau de contrôle moteur strict pour se diriger vers un système général de soutien à une variété de fonctions cognitives et motrices.  Radek Ptak, et al, dans Trends in Cognitive Sciences, publication en ligne en avant-première, 1er juin 2017


Source iconographique, légendaire et rédactionnelle: Science Direct / Traduction et adaptation : NZ      

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire