Nombre total de pages vues

jeudi 1 juin 2017

#trendsinendocrinologyanddiabetes #floreintestinale #perturbateursendocriniens #diabète Flore intestinale, produits chimiques perturbateurs endocriniens, et épidémie de diabète

Plastics = Matières Plastiques
Chemical fertilizers = Engrais chimiques
Pesticides = Pesticides
E-waste = Déchets électroniques
Food additives = Additifs alimentaires
Croissance de l'incidence du diabète, des facteurs de risque classiques et des perturbateurs endocriniens (...) 
Le diabète apparaît toujours davantage comme l’un des plus importants problèmes de santé dans le monde, avec des implications profondes en termes d’invalidité, mortalité, et coûts. Cette croissance soudaine et rapide de la prévalence du diabète est en corrélation avec la globale industrialisation et la production de plastiques, pesticides, d’engrais synthétiques, de déchets électroniques et d’additifs alimentaires qui libèrent des produits chimiques perturbateurs du système endocrinien (PE) dans l’environnement et la chaîne alimentaire. 
Chez les êtres humains, ces produits chimiques sont aussi métabolisés par la flore intestinale, altérant ainsi ses caractéristiques toxicodynamiques. Dans cette revue de littérature, nous mettons en relief les études portant sur le rôle de la flore intestinale sur l’hyperglycémie induite par les PE et l’altération de l’homéostasie glucidique. Nous discutons aussi de l’impact de la compréhension des intéractions [PE-flore intestinale] pour le diagnostic et le traitement du diabète.  Ganessan Velmurugan, et al, dans Trends in Endocrinology and Diabetes, publication en ligne en avant-première, 29 mai 2017

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle: Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire