Nombre total de pages vues

mardi 25 juillet 2017

#trendsinecologyandevolution #science #écriture #communication Publier avec un charisme raisonné : briser les paradoxes de la science

Trois différentes cultures d’écriture scientifique, avec trois interprétations du Lièvre et la tortue. La culture A représente notre approche actuelle de l’écriture scientifique ; la culture B représente une écriture sensationnaliste, qui se retrouve en porte-à-faux avec la méthode scientifique ; et la culture C représente un style d’écriture donnant toute son importance à l’Ingrédient X et faisant championne une approche d’écriture complémentaire plutôt qu’antagoniste, tendue entre accessibilité et précision. 
Une bonne écriture est chronophage; toutefois, dans un monde où la rapidité est la force motrice de la recherche, s'agit-il d'une démarche superflue ? Nous, scientifiques passons le plus clair de notre temps à écrire, encore que notre style d’écriture entrave l'objectif même de l’exercice : la communication. Nous défendons la pratique d’une prose plus accessible, apte à augmenter l’influence de nos publications. Pour ceux qui opèrent ce changement, la preuve matérielle de leur succès sera que leur science soit lue, comprise, et remémorée. Zoé A. Doubleday, Sean D. Conell, dans Trends in Ecology and Evolution, publication en ligne en avant-première, 19 juillet 2017

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle: Science Direct / Traduction et adaptation : NZ