Nombre total de pages vues

vendredi 9 mars 2018

#Cell #chromatine #embryons Paysage de l’Accessibilité de la Chromatine chez des Embryons Humains à un Stade Précoce et son Association avec l’Évolution

Older genes with promoter DHSs are expressed at earlier stages = Les gènes plus anciens avec des promoteurs DHSs sont exprimés à des stades plus précoces

Younger genes with promoter DHSs are expressed at later stages = Les gènes plus récents avec des promoteurs DHSs sont exprimés à des stades plus tardifs




La dynamique du paysage de régulation de la chromatine au cours des stades précoces de l’embryogénèse humaine reste inconnue. À l’aide de la méthode de séquençage des sites hypersensibles à la DNase I (DHS), nous rendons compte du fait que le paysage de l’accessibilité à la chromatine s’établit graduellement au cours des phases précoces de l’embryogénèse chez l’homme. Curieusement, les DHSs arborant des motifs de liaison OCT4 sont enrichis au moment de l’activation du génome zygotique (ZGA) chez l’homme, mais pas chez la souris. OCT4 contribue systématiquement à la ZGA chez l’homme mais pas chez la souris. Nous montrons par ailleurs que des promoteurs minimaux établissent habituellement des DHSs à des stades plus tardifs. De la même façon, des gènes plus jeunes tendent à établir des promoteurs de DHSs et sont exprimés à des stades embryonnaires plus tardifs, alors que les gènes plus âgés présentent ces caractéristiques à des stades plus précoces. De plus, nos données montrent que les transposons actifs SVA et HERV-K arborent des DHSs et sont hautement exprimés chez les embryons à un stade précoce de développement, mais pas dans les tissus différenciés. En résumé, nos données fournissent un point de vue développemental évolutionnaire pour la compréhension de la régulation génique et de l’expression des transposons. Lei Gao, et al, dans Cell, publication en ligne en avant-première, 8 mars 2018

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation: NZ