Pages vues le mois dernier

mercredi 18 avril 2018

#trendsinpharmacologicalsciences #cancer #immunothérapie #Wnt-caténine #signalisation Ciblage de la Signalisation Wnt/ß-caténine dans l’immunothérapie du cancer

Tumor cell = Cellule tumorale
Dendritic cell = Cellule dendritique
T cell = Lymphocyte T
La signalisation Wnt/ß caténine soumet le Système Immunitaire Tumoral à régulation. De croissantes évidences suggèrent que la signalisation Wnt/ß-caténine bloque le système immunitaire tumoral à toutes les étapes, incluant le relâchement d’antigène tumoral, présentation de l’antigène, l’amorçage et l’activation des lymphocytes T, l’infiltration des lymphocytes T, et l’élimination des cellules tumorales. Les mécanismes sous-jacents de régulation du système immunitaire tumoral par la signalisation Wnt/ß caténine sont résumés dans les boîtes :
Boîte entre ① et ② : Activation du Point de Contrôle Immunitaire
                                               Inhibition des Cellules Dendritiques
                                               Induction de l’élimination des lymphocytes T
                                               Soutien aux Cellules Cancéreuses en Latence 
Boîte entre ② et ③ :  Inhibition de l’amorçage croisé des lymphocytes T
                                               Altération de la capture d’antigène
                                               Induction de Cellules Dendritiques Régulatrices
Boîte entre ③ et ④ :  Inhibition de l’infiltration des lymphocytes T
                                               Induction de l’apoptose des lymphocytes T
                                               Interruption de l’expansion des lymphocytes T effecteurs
Boîte entre ④ et ⑤ :  Altération de l’immunité des lymphocytes T CD4+
                                               Inactivation des lymphocytes T effecteurs
                                               Activation des lymphocytes T régulateurs
                                               Induction de l’inflammation par les lymphocytes T auxiliaires
                                               Augmentation des molécules régulatrices de l’immunité    
DCs : cellules dendritiques ; Teff : lymphocytes T effecteurs ; Treg : lymphocytes T régulateurs ; Th : lymphocytes T auxiliaires ; LCC : cancer en phase de latence

Malgré l’efficacité colossale de certains inhibiteurs du point de contrôle immunitaire, l’immunothérapie rencontre un goulet d’étranglement en ce qui concerne le taux de réponse et la résistance chez les patients atteints par le cancer. Des évidences croissantes indiquent que la signalisation Wnt/ß-caténine, l’une des plus caractérisées dans le cancer, stimule la progression du cancer en soumettant à régulation le cycle immunitaire tumoral (...), au niveau des cellules dendritiques, les lymphocytes T, et les cellules tumorales. Plus précisément, une signalisation Wnt/ß-caténine altère directement un nombre de régulateurs critique pour les activités antitumorales des lymphocytes T, plus spécialement les lymphocytes T effecteurs, les lymphocytes T auxiliaires, et les lymphocytes T régulateurs. Nous proposons que le ciblage de la signalisation Wnt/ß-caténine devrait potentiellement améliorer l’issue clinique chez les patients atteints de cancer en surmontant la résistance acquise à l’immunothérapie. Bojun Wang, et al, dans Trends in Pharmacological Sciences, publication en ligne en avant-première, 17 avril 2018

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ