Pages vues le mois dernier

jeudi 27 septembre 2018

#trendsinendocrinologyandmetabolism #obésité #cellulesendothéliales Cellules Endothéliales : Nouvelles Actrices dans l’Obésité et les Troubles Métaboliques Associés

Adipocyte = Adipocyte
Cytokine = Cytokine
Immune cells = Cellules immunitaires
ROS = Dérivés Réactifs de l'Oxygène
Vessel = Vaisseau sanguin
Adequate vascular function = Fonction vasculaire adéquate
Vascular dysfunction = Dysfonctionnement vasculaire
L’obésité et les troubles métaboliques associés perturbent la fonction vasculaire endothéliale. L’expansion et le remodelage vasculaire du tissu adipeux blanc (WAT) s’adaptent en fonction des fluctuation des apports caloriques. Dans des conditions normales, le WAT est plastique et présente une adipogénèse adéquate et une homéostasie sur le plan inflammatoire (panneau supérieur). Cependant, dans un contexte obésogénique, les calories sont stockées en  excès dans le WAT, causant une rapide altération de la structure, de la composition cellulaire et de la fonction du WAT. L’angiogénèse du WAT est insuffisante pour faire face à l’expansion tissulaire, résultant en une raréfaction vasculaire et une hypoxie. En parallèle, une augmentation  de l’infiltration en cellules inflammatoires, de relâchement de cytokines proinflammatoires ainsi que la production de dérivés réactifs de l’oxygène (ROS) contribuent au dysfonctionnement des adipocytes et du système vasculaire (panneau inférieur).   

Les troubles métaboliques comme l’obésité s’accompagnent d’un dysfonctionnement des cellules endothéliales (EC) et d’une densité vasculaire diminuée. Le parardigme actuel abrite le postulat selon lequel les altérations métabolique liées à l’obésité mène à un dysfonctionnement des EC. Cependant, au vu des récentes mises en évidence qu’une dysrégulation métabolique peut être causée par une dysrégulation de ECs per se, ce paradigme pourrait être revu et vivre de nouveaux développements. Dans cet article, nous résumons les points de vue actuels et discutons des évidences soutenant un lien direct entre ECs et dérèglement métabolique. Nous intégrons et remettons également en perspective la recherche actuelle dans un cadre physiopathologique et discutons des potentielles stratégies thérapeutiques ciblant l’angiogénèse pour aider à contrer l’obésité. Mariona Graupera et al, dans Trends in Endocrinology and Metabolism, publication en ligne en avant-première, 25 septembre 2018

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ
Enregistrer un commentaire