Pages vues le mois dernier

lundi 11 mars 2019

#Cell #bactérie #survie #ribosomes Les Flux de Magnésium Soumettent à Régulation les Ribosomes pour Améliorer la Survie des Bactéries

bacteria = bactéries
Ribosomal stress = Ribosomes en condition de stress
Protected ribosomes = Ribosomes protégés
Stable membrane potential = Potentiel de membrane stable
Transient hyperpolarization = Hyperpolarisation transitoire
Les bactéries exhibent une variabilité intercellulaire pour ce qui est de leur résistance au stress, suivant une exposition aux antibiotiques par exemple. Une haute résistance est typiquement désignée comme « état de dormance » dans des situations de non-croissance cellulaire. Ici, par la mesure de la dynamique du potentiel de membrane bactérien chez Bacillus subtilis, nous montrons que des bactéries en croissance peuvent supporter le contact d’antibiotiques ciblant les ribosomes par le truchement d’un mécanisme alternatif basé sur la modulation des flux ioniques. Spécifiquement, nous observons deux types de comportement cellulaire : des cellules en défaut de croissance présentent une augmentation transitoire mathématiquement prévisible du potentiel de membrane (hyperpolarisation), suivi d’une mort cellulaire; alors que les cellules en croissance ne présentent pas d’événements d’hyperpolarisation et présentent un taux de survie élevé. En utilisant à la fois les perturbations structurelles des ribosomes et l’analyse protéomique, nous dévoilons que la résistance au stress provient de l’influx de magnésium, qui empêche l’hyperpolarisation. Ainsi, la modulation des flux ioniques fournit un mécanisme distinct pour supporter le stress ribosomique. Ces résultats suggèrent de nouvelles approches pour augmenter l’efficacité des antibiotiques ciblant les ribosomes et révèlent une connexion intrigante entre les ribosomes et le potentiel de membrane, deux propriétés fondamentales des cellules. Dong-yeon D. Lee, et al, dans Cell, publication en ligne en avant-première, 7 mars 2019

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire: