mercredi 6 mars 2019

#trendsincellbiology #Hedgehog #signalisation Répartition de la Molécule Sonic Hedgehog : Mécanismes Moléculaires du Contrôle de son Déploiement

(A). Diagramme d’homologie montrant le degré de similitude entre les familles de transporteurs RND (Résistance-Nodulation-Division) et la famille de transporteurs EST, comprenant PTCH1 et NPC1. Les aspects les plus similaires sont situés en haut du diagramme et les moins similaires en bas du diagramme. Le numéro de référence de chaque sous-famille de transporteur RND est indiqué entre parenthèses, à droite du nom désignant ladite sous-famille. Tous les transporteurs RND , à l’exception des familles EST et Disp se trouvent chez les organismes procaryotes. (B) Diagramme structurel de Disp. Les domaines transmembranaires sont symbolisés par des cylindres. Les mutations Holoprosencéphalie-associées (HPE) de Disp sont indiquées par une étoile rouge si ce sont des mutations HPE-microformes ou par un astérisque jaune s’il s’agit d’une mutation HPE asymptomatique. Les changements en acides aminés qui en résultent sont indiqués dans les références 59, 64, 65, listées dans la version intégrale du présent article. (C). La structure de PTCH1 avec cholestérol (molécule rouge) ou en présence de Sonic Hedgehog palmitoylé (Shh) [protéine rouge]. Les structures ont été obtenues à partir des banques de données des structures obtenues à partir des références 22, 24, listées dans la version intégrale du présent article (…). 

La famille de morphogènes Hedgehog (Hh) dirige les orientations de la destinée des cellules au cours de l’embryogénèse et la signalisation permettant le maintien de l’homéostasie tissulaire après la naissance. Les ligands Hh accueillent les modifications permettant l’ancrage des protéines dans les membranes de cellules productrices, en empêchant efficacement le relâchement des ligands. Les protéines de type transporteur Dispatched (Disp) - répartitrices - agissent en relâchant des éléments d’ancrage des membranes et en mobilisant les ligands Hh afin de les rediriger vers les cibles cellulaires éloignées. Les mécanismes moléculaires par lesquels Disp accomplit le déploiement de Hh n’est pas entièrement compris, mais un nombre important de publications fournit un éclairage du processus complexe de relâchement de Hh. Ici, nous rendons compte de cette littérature, y intégrons les découvertes clés, et discutons certaines des questions ouvertes qui seront les forces motrices des futures études visant à comprendre le déploiement des ligands Hh sous le contrôle de Disp. Eric T. Hall, et al, dans Trends in Cell Biology, publication en ligne en avant-première, 6 février 2019

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ  

Aucun commentaire: