vendredi 3 mai 2019

#Cell #paléontologie #équidés Suivi de Cinq Millénaires de Gestion des Chevaux à l’aide de Séries Chronologiques de Séquençage de Génome Ancien de Grande Ampleur

Past Population Structure and Diversity = Structure de la population dans le passé et Diversité
EUROPE = EUROPE
ASIA = ASIE
Extinct Native Iberian Horses = Lignée éteinte de Chevaux originaires de la Péninsule Ibérique
Extinct Native Siberian Horses = Lignée éteinte de Chevaux originaires de Sibérie
Modern Domestic Horses = Chevaux Domestiqués Modernes
  
La domestication des chevaux a révolutionné la guerre et accéléré les voyages, permis le développement du négoce, et l’expansion géographique des langues. Ici, nous présentons la plus importante série chronologique s’agissant d’organismes non-humains jusqu’à présent, incluant des données au niveau génomique de 149 animaux anciens 129 génomes anciens (présentes une fois ou plus) dont 87 sont récents. Cette importante base de données nous permet d’évaluer l’héritage moderne des civilisations équestres du passé. Nous trouvons que deux lignées éteintes de chevaux ont existé au début de la domestication des chevaux, l’une était présente à l’extrême ouest (Péninsule Ibérique) et l’autre à l’extrême est (Sibérie) de l’Eurasie. Aucune de ces dernières n’ont contribué de manière significative à la diversité moderne. Nous montrons que l’influence des lignées de chevaux d’origine perse a augmenté suivant les conquêtes Islamiques en Europe et en Asie. De multiples allèles associées à la course d’élite, y compris au niveau du gène MSTN de la vitesse, se sont révélés et répandus au cours du dernier millénaire. Finalement, le développement des méthodes modernes de reproduction a impacté la diversité génétique à un rythme encore plus rapide que celle intervenue au cours du précédent millénaire de gestion humaine. Antoine Fages, et al, dans Cell, publication en ligne en avant-première, 2 mai 2019

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire: