jeudi 23 mai 2019

#trendsincancer #cancer #voiedesignalisation #hippo La Voie de Signalisation Hippo dans le Cancer : Régulation Aberrante et Opportunités Thérapeutiques

La voie de signalisation Hippo a été initialement mise en évidence chez Drosophila melanogaster comme modulateur clé de la taille des organes. Cette voie de signalisation très hautement conservée est un régulateur de nombreux processus biologiques, dont l’homéostasie cellulaire et immunitaire, la régénération et la réparation cellulaires, et le développement du cancer.  

La voie de signalisation Hippo reste la préoccupation cardinale à la fois en recherche fondamentale et en recherche translationnelle ; et elle constitue un modulateur clé de la biologie du développement. Une dysrégulation de cette voie de signalisation est associée à bon nombre de cancers humains ; de nombreux efforts sont réalisés pour en cibler les composantes clé, afin d’intervenir sur les pathologies. 
Dans cette revue de littérature, nous mettons l’accent sur les dernières recherches en cours de réalisation, relatives au noyau central de la voie de signalisation Hippo dans le cancer. 
Plus spécifiquement, nous discutons plusieurs aberrations génétiques de ces facteurs comme mécanismes pour le développement des cancers, amplification génétique, délétions et fusions de gènes notamment. 
Nous soulignons également le rôle de la voie de signalisation Hippo dans la résistance aux traitements et dans l’immunogénécité tumorale. Enfin, nous résumons les efforts actuels de ciblage de cette voie de signalisation pour le traitement des cancers. Philamer C. Calses, et al, dans Trends in Cancer, publication en ligne en avant-première, 16 mai 2019

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire: