mardi 23 juillet 2019

#trendsincancer #métastasescérébrales #SNC Amélioration du ciblage des métastases cérébrales au niveau du Système Nerveux Central par Rupture de la Barrière Hématotumorale

Anatomie et Physiologie de la Barrière Hémato-Encéphalique dans son état normal
Les cellules endothéliales des capillaires du cerveau sont étroitement retenues les unes aux autres par des jonctions serrées continues et expriment les transporteurs d’efflux P-gp et BCRP. Les processus relevés aux pieds astrocytaires contribuent à sceller et soutenir la BHE. La microglie, où siège les cellules immunitaires cérébrales, peuvent exercer une influence sur la perméabilité de la BHE par le truchement de cascades inflammatoires et constituent une réponse innée aux pathogènes à l’intérieur du cerveau. Abréviations : BBB, barrière hémato-encéphalique ; BCRP, protéine de résistance au cancer du sein ; Pgp, Glycoprotéine-P ; RBC, globule rouge  
Les métastases cérébrales représentent environ 80% des tumeurs intracrâniennes. A un stade tardif de développement tumoral, correspond un pronostic sombre, avec des patients dont la période de survie au moment du diagnostic est inférieure à deux ans. Une survie faible peut être imputable à des modalités limitées de traitement efficace. Une des raisons de ces taux élevés d’échecs est due à l’existence de la barrière hémato-encéphalique (BHE) et à celle de la barrière hémato-tumorale (BHT), qui limitent l’accès des chimiothérapies efficaces aux lésions métastatiques. Les stratégies permettant de surmonter ces obstacles comprennent, entre autres, les nouvelles entités moléculaires capables de traverser le parenchyme cérébral, les formulations nouvelles des chimiothérapies existantes, et les techniques disruptives. Ici, nous passons en revue la physiologie de la BHE et la physiopathologie de la BHT. De plus, nous passons en revue les limitations des traitements pratiques en routine ainsi que les trois méthodes actuelles explorées pour la disruption BHE/BHT pour l’amélioration de l’administration de chimiothérapies ciblant les tumeurs cérébrales. Samuel A. Sprowls, et al, dans Trends in Cancer, publication en ligne en avant-première, 20 juillet 2019

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire: