lundi 21 octobre 2019

#trendsinendocrinolgyandmetabolism #GLP-1 #obésité Quel Est Réellement le Rapport Entre GLP-1 et Obésité ?

Réponses en termes de Concentration Plasmatique en GLP-1 en cas d'obésité, d'intolérance au glucose et de diabète
Augmentée:  protectrice contre
Diminuée: cause ou conséquence

Le Glucagon-like peptide-1 (GLP-1) est une hormone gastrointenstinale relâchée en réponse à un repas, qui amplifie la sécrétion de l’insuline par les cellules ß-pancréatiques. Dans plusieurs études réalisées chez l’homme, les réponses en termes de sécrétion de GLP-1 à une charge orale de glucose sont diminuées chez les sujets obèses, intolérants au glucose, ou diabétiques, en comparaison avec les sujets sains. Cependant, les résultats de méta-analyses et d’études de cohorte ne soutiennent pas forcément ce concept. Des résultats obtenus à l’occasion d’études réalisées sur animaux de laboratoire sont également contradictoires ; dans de nombreuses études, les réponses en termes de sécrétion du GLP-1 lors d’un repas sont également plus élevées chez les rats atteints d’obésité provoquée par des régimes spécifiques que chez les rats contrôle. Ainsi, la réponse post-prandiale du en termes de sécrétion du GLP-1 n’est pas nécessairement diminuée, elle serait plutôt amplifiée au cours du développement de l’obésité, ce qui pourrait jouer un rôle protecteur contre l’intolérance au glucose. Tohru Hira, et al, dans Trends in Endocrinology and Metabolism, publication en ligne en avant-première, 18 octobre 2019

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire: