lundi 6 janvier 2020

#thelancethiv #VIH #SIDA Aucune excuse pour retarder l’implémentation du traitement par agoniste des opioïdes

Gobelet et bouteille contenant de la drogue méthadone . Copyright: CORDELIA MOLLOY / SCIENCE PHOTO LIBRARY

L’Europe de l’Est est loin d’avoir atteint les objectifs définis dans la Déclaration Politique de 2016 sur le VIH et le SIDA. L’épidémie y croît toujours, sans indication de diminution, même après introduction de traitements, y compris traitements prophylactiques dans les populations clé, comme cela a été réalisé en Europe. La plupart des nouveaux cas d’infections par le VIH apparaissent en Europe de l’Est et en Asie Centrale concernent la Russie et l’Ukraine, dans des populations clé, y compris chez les personnes prenant des drogues par injection, demeurant les plus touchées. (…) Ruslan Malyuta, Reinhard M Krausz, dans The Lancet HIV, publication en ligne en avant-première, 23 décembre 2019

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire: