mardi 24 mars 2020

#Cell #antibiotiques #découverte #science Découverte des Antibiotiques : Défis à Relever par la Science

Antibiotiques: Frise historique d'un siècle de découvertes.*
Year of introduction = Année de mise à disposition
Year of discovery = Année de découverte

Nous vivons, à l’heure actuelle, une explosion du phénomène de résistance aux médicaments antimicrobiens (AMR), alimenté par un assèchement du pipeline des nouveaux antibiotiques à mettre sur le marché ; résultant ce faisant en une propagation non contrôlée de la résistance aux pathogènes. Les méthodes traditionnelles de criblage d'isolats environnementaux et de bibliothèques de composés n’ont amené aucun médicament nouveau depuis 30 ans. La recherche et le développement dans ce domaine sont particulièrement difficiles; du fait même de l’existence d’une barrière de pénétration hautement restrictive et d’autres mécanismes qui permettent aux bactéries de survivre en présence de composés toxiques. 
Dans cette Perspective, nous analysons les défis à relever pour la recherche de nouveaux composés et discutons de l’élaboration d’une nouvelle plateforme de recherche et développement dans le domaine des antibiotiques. La barrière de pénétration rend le criblage des bibliothèques des composés de synthèse conventionnels irréalisable; sachant que et l’actinomycète, source principale de composés naturels, a été surexploité. 
La plateforme émergente est basée sur la compréhension des règles présidant à la pénétration des molécules dans les bactéries et sur les avancées en microbiologie, ce qui nous permet d’identifier et d’accéder à des groupes de producteurs de métabolites secondaires attractifs. 
L’établissement de cette plateforme permettra la production de composés cardinaux dans le combat contre l’AMR. Kim Lewis, dans Cell, publication en ligne en avant-première, 19 mars 2020

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

*Merci de cliquer sur l'image ci-dessus pour en obtenir la meilleure netteté.

Aucun commentaire: