mardi 3 mars 2020

#trendsincellbiology #REphagie : Contrôle de Qualité et Renouvellement du Réticulum Endoplasmique

Différents Types de Réticulum Endoplasmique RE-phagie

Macro-RE-phagie : des fragments du RE conjointement avec d’autres composants cytoplasmiques sont conduits vers un espace clos par un autophagosome. Après fusion de la membrane externe de l’autophagosome avec les lysosomes, la membrane interne de l’autophagosome et les matériaux internes, fragments de RE inclus, sont dégradés. Micro-RE-phagie : une petite portion du RE est directement enfermée par invagination intérieure des membranes lysosomales ou endosomales, puis dégradée. Distribution vésiculaire : de petites vésicules contenant des protéines mal pliées bourgeonnent hors du RE et fusionnent directement avec les lysosomes.  

Le réticulum endoplasmique (RE) est l’organite cellulaire de plus grande taille et le siège des fonctions les plus essentielles comme le repliement, la transformation et le transport des protéines, le métabolisme cellulaire et le stockage des ions. Afin de maintenir sa fonction, son renouvellement est continu ; il est même activé sous certaines conditions de stress. Le contrôle de qualité du RE est relayé principalement par deux voies de signalisation : le système ubiquitine – protéasome et l’autophagie (nommée « RE-phagie »). L’identification de molécules adaptatrices de la RE-phagie a mis en lumière les mécanismes ainsi que son importance physiologique. Ici, nous décrivons les récentes avancées relatives aux les différents types de RE-phagie et présentons les questions relatives à leurs mécanismes de régulation restant à élucider. Haruka Chino, Noboru Mizushima, et al, dans Trends in Cell Biology, publication en ligne en avant-première, 2 mars 2020

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire: