vendredi 5 juin 2020

#Cell #privationdesommeil #dévivéréactifdeloxygène #intestin La Perte de Sommeil Cause la Mort par l’Accumulation de Dérivés Réactifs de l’Oxygène dans l’Intestin


Le point de vue selon lequel le sommeil est essentiel à la survie est soutenu par l’ubiquité de ce comportement, l’apparente existence d’états apparentés au sommeil chez les premiers animaux, ainsi que le fait qu’une perte sévère de sommeil peut être létale. La cause de cette létalité reste inconnue.  Ici, nous montrons chez la mouche et la souris, que la privation de sommeil mène à l’accumulation de dérivés réactifs de l’oxygène (DRO) et à un stress oxydatif de ce fait, plus spécialement dans l’intestin. Les DRO surviennent en corrélation avec une privation de sommeil ; ils sont, de plus, une cause de décès : leur neutralisation prévient la survenue d’un stress oxydatif et permet aux mouches d’avoir une longévité normale avec de très courtes périodes de sommeil, ou sans aucune période de sommeil. Ce salut peut être obtenu à l’aide de composés antioxydants pris per os ou avec par expression d’enzymes antioxydants transgéniques ciblant l’intestin. Nous concluons que la mort survenant à la suite d’une sévère privation de sommeil peut être causée par un stress oxydatif, et que l’intestin joue un rôle central dans ce processus, et qu’une survie sans sommeil est possible quand l’accumulation de DRO est empêchée. Alexandra Vaccaro, et al, dans Cell, publication en ligne en avant-première, 4 juin 2020

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire: