Nombre total de pages vues

lundi 12 septembre 2011

C. elegans comme modèle de régénération axonale

Anatomie de C. elegans. Source: www.sfu.ca/.../hutterlab/research/Celegans.html
Comprendre les mécanismes de régénération axonale est d'une grande importance pour le développement de traitements des lésions ou attaques de la moëlle épinière. La régénération axonale a longtemps été étudiée sur divers modèles de vertébrés et d'invertébrés; mais n'avait toutefois pas encore été analysée de manière systématique sur un organisme génétiquement malléable comme Caenorhabditis elegans. Sa petite taille, sa neuroanatomie simple et sa transparence permettent d'en visualiser les axones pris individuellement par marquage fluorescent, pour manipulation microchirurgicale. Beaucoup de neurones chez C. elegans sont capables de croissance régénérative, pouvant ce faisant, recouvrer leurs fonctions. Des criblages génétiques à grande échelle ont commencé, qui permettront d'élucider les bases génétiques de la régénération axonale. Lishen Chen and A.D. Chisholm, in Trends in Cell Biology, online 8 september 2011, in press.

Source: http://www.sciencedirect.com/ / Traduction et adaptation: NZ