Nombre total de pages vues

mercredi 14 septembre 2011

Organisation hiérarchique intermédiaire des domaines de la membrane plasmique cellulaire

Différents domaines constituant la membrane plasmique cellulaire. Source: www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK26870/
Basée sur des résultats récents d'imagerie molécualire de membrane plasmique sur modèle cellulaire in vitro; nous proposons une architecture hiérarchique à 3 niveaux des domaines intermédiaires (2-300 nm) pour représenter l'organisation fonctionnelle de la membrane plasmique: (i) des compartiments membranaires de 40-300 nm de diamètre, du fait de la segmentation de la memgrane plasmique toute entière par sa structure - squelette en "cloture", avec ses protéines "piquets" servant d'ancrage à la "cloture"; (ii) les domaines intermembranaires Raft, (iii) les dimères/oligomères et autres complexes protéiques de grande taille, associés à la membrane (3-10 nm). Les intéractions moléculaires basiques requises pour la fonction de transduction de signaux de la membrane plasmique peuvent ainsi être comprise sur le plan fondamental et correctement définies comme des actions coopératives au sein des domaines intermédiaires; où les fluctuations thermiques et mouvements des molécules ainsi que la faible coopérativité jouent un rôle crucial. Akihiro Kusumi et al, in Trends in Biochemical Sciences, online 13 September 2011, in press.

Source: http://www.sciencedirect.com/ / Traduction et adaptation: NZ