Pages vues le mois dernier

vendredi 23 mars 2012

Imatinib en étude de phase II sur population de cas de chordomes avancés

Chordome sacré. Le chordome sacré est une tumeur maligne osseuse rare, dont la banalité des signes révélateurs retarde fréquemment le diagnostic.
Source iconographique: http://www.med.univ-rennes1.fr/cerf/iconocerf/N/Dossier_MEDI-001204-N_0077_com.html
Source légendaire: http://www.snfmi.org/Data/ModuleProgramme/PageSite/Resume/2144.asp
Le propos de cette étude était d'évaluer l'activité antitumorale de l'imatinib chez des patients atteints de chordome positif au facteur de croissance des plaquettes sanguines beta (PDGFB)/récepteur beta (PDGFRB).

Dans une étude clinique prospective de phase II Italo-Suisse, effectuée sur la période novembre 2004 - avril 2006, 56 patients atteints de chordome PDGFB et/ou PDGFRB ont reçu 800 mg d'imatinib/jour jusqu'à progression. Le critère principal d'efficacité mesuré était la réponse tumorale globale (ORR), définie par RECIST - Réponse selon les Critères d'Evaluation des Tumeurs Solides - (Response Evalutation Criteria in Solid Tumors dans le texte). Secondairement, d'autres paramètres d'exploration ont été mesurés, dont la réponse du tissu {c.à.d les changements en termes de densité tumorale ou d'amplification du signal intensité/contraste, et/ou captation du [18F] fluorodéoxyglucose ([18F]DG) en Tomographie par émission de positons (TEP)}, la survie globale, la survie sans progression de la maladie (PFS), et le niveau de douleur.

Parmi les 50 patients évaluables par RECIST, la meilleure réponse observée était une réponse partielle (PR), obtenue à 6 mois (ORR, 2%). 35 patients sont restés stables (70%), avec un taux de 64% en termes de bénéfice clinique (c.à.d une réponse RECIST complète +  PR + SD >= 6 mois). Une réponse mineure en termes de dimension a été détectée chez 9 patients (<20%). Une diminution maximale standard de captation de [18F]DG supérieure à 25 % a été observée chez 10 (39%) des 26 patients évaluables par mesure de réponse TEP à 3 mois. La douleur ressentie, évaluée selon le questionnaire "Brief Pain Inventory", était en cohérence avec la mesure de la réponse. La PFS médiane (sur population en intention de traiter: 56 patients) était de 9 mois. Aucun effet de toxicité intattendue n'a été observé.

Il s'agit de la plus grande étude de phase II effectuée sur les chordomes à ce jour. Elle confirme certains éléments d'évidences selon lesquels l'imatinib exerce une activité antitumorale sur cette maladie orpheline; et qu'il vaut donc la peine d'en poursuivre les investigations. Silvia Stacchioli et al, in Journal of Clinical Oncology, via Kathryn Senior, The Lancet Oncology, Early Online Publication, 23 March 2012

Source: http://www.thelancet.com/ / Traduction et adaptation: NZ
Enregistrer un commentaire