Nombre total de pages vues

lundi 18 juin 2012

EG-VEGF: un facteur endocrinien clef dans le développement placentaire

"Un traitement des villosités placentaires par EG-EVGF inhibe l'invasion des trophoblastes dans la matrice extracellulaire environnante"
Source iconographique et légendaire:  http://www-dsv.cea.fr/dsv/instituts/institut-de-recherches-en-technologies-et-sciences-pour-le-vivant-irtsv/unites/biologie-du-cancer-et-de-l-infection-bci/equipe-angio
EG-VEGF (Endocrine Gland-derived Vascular Endothelial Growth Factor), aussi appelé prokinéticine-1, est le membre canonique de la famille des prokinéticines. De nombreux comptes rendus suggèrent une implication directe de ce peptide dans les processus normaux et pathologiques observés dans le domaine de la reproduction. Des données récentes attribuent à EG-VEGF un rôle de facteur endocrinien clef contrôlant beaucoup d'aspects du développement placentaire; et suggèrent en particulier son implication dans le développement des pré-éclampsies (PE), la pathologie la plus dangereuse liée à la grossesse survenant chez l'homme.
Cette revue de littérature décrit à la fois les fines régulations subies par EG-VEGF au cours de la grossesse chez l'homme, ainsi que les fines régulations des mécanismes contrôlés par lui-même. Le présent article fournit également les arguments soutenant la pertinence clinique de la prise en compte de EG-VEGF comme marqueur clinique de la pré-éclampsie, et discute des futures orientations de la recherche concernant le ciblage thérapeutique de EG-VEGF. Sophie Bouillet et al, in Trends in Endocrinology and Metabolism - 806, online 16 June 2012, in press

Source: www.sciencedirect.com / Traduction et adaptation: NZ