Nombre total de pages vues

jeudi 19 juillet 2012

Intégration transcriptionnelle de la biogénèse mitochondriale

Facteurs favorisant la biogénèse mitochondriale et la phosphorylation oxydative. La transcription de facteurs impliqués dans la biogénèse mitochondriale et la phosphorylation oxydative est dépendante du système sympathique via ses récepteurs cellulaires comme l'activation des voies intracellulaires par l'exercice physique, la restriction calorique, le froid et certains traitements médicamenteux. Gastaldi, Ruiz et Giacobino, in Rev Med Suisse 2008; 4, 1387 - 1391.
Source iconographique et légendaire:  http://rms.medhyg.ch/article_p.php?ID_ARTICLE=RMS_160_1387

Les facteurs de régulation des gènes, eux-mêmes codés par le génome nucléaire, sont essentiels à la biogénèse et à la fonction des mitochondries. Certains de ces facteurs agissent exclusivement au sein de la mitochondrie et soumettent à régulation le contrôle de la transcription mitochondriale, la traduction, et d'autres fonctions. D'autres facteurs gouvernent l'expression des gènes nucléaires requise pour le métabolisme de la mitochondrie et la biogénèse d'organites. La famille du coactivateur - 1 du récepteur gamma activable par les proliférateurs des peroxysomes (PGC-1) des coactivateurs transcriptionnels joue un rôle majeur dans la traduction et l'intégration des signaux gouvernant le métabolisme, la différenciation, la croissance cellulaire; jusqu'à la machinerie transcriptionnelle contrôlant la capacité fonctionnelle de la mitochondrie. Ainsi, le coactivateur PGC-1 est une composante centrale des circuits de régulation transcriptionnelle contrôlant de manière coordonnée les fonctions de générateur énergétique de la mitochondrie, en accord avec la demande métabolique due aux changements de conditions physiologiques, à la sénescence, et à la maladie. Richard C. Scarpulla et al, in Trends in Endocrinology and Metabolism - 818, online 18 July 2012, in press

Source: www.sciencedirect.com / Traduction et adaptation: NZ