Nombre total de pages vues

dimanche 1 juillet 2012

Personnalité chez l'animal: conséquences pour l'écologie et l'évolution

Lézard à Mezzegra, lac de Côme, Italie. Source:http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=3413
Les différences entre personnalités est un phénomène répandu à travers le règne animal. La recherche s'est concentrée, dans le passé, sur la caractérisation de ces différences et la quête de leurs causalités, approximatives ou ultimes. Cependant, les conséquences de ces différences pour l'écologie et l'évolution ont reçu moins d'attention. Ici, nous redoublons d'effort pour combler ces lacunes, en fournissant un inventaire exhaustif sur les potentielles implication de l'observation de ces différences de personnalités; partant de la croissance des populations et de sa persistance, pour en arriver aux intéractions entre espèces et à la dynamique de leurs communautés; couvrant ce faisant des questions comme l'évolution sociale, la cinétique de l'évolution, l'évolvabilité et la spéciation. L'image émergente suggère fortement que les différences de personnalités comptent dans l'évaluation des processus écologiques et évolutifs (et leurs interactions) et devrait donc être considérée comme une dimension clé des variations entre espèce et leur pertinence sur le plan écologique et évolutif. Max Wolf, Franz J. Weissing, in Trends in Ecology and Evolution, online 22 June 2012, in press

Source: www.sciencedirect.com / Traduction et adaptation: NZ